Binationaux, Delort, Mbolhi : Belmadi s’exprime

Comme prévu, le sélectionneur national Djamel Belmadi a tenu un point de presse ce matin au centre technique national de Sidi Moussa. Il évoque plusieurs points qui concernent l’actualité de la sélection.

C’est tôt dans la matinée d’hier que Djamel Belmadi a dévoilé une liste de 24 joueurs concernés le stage du mois de septembre. Alors que les Algériens s’attendaient à des surprises, en ce qui concerne notamment l’arrivée de certains binationaux, entres autres Houssem Aouar et Yacine Adli, aucun d’entre eux ne figure sur la liste. Le sélectionneur national a eu l’occasion pour mettre les points sur i concernant ce sujet qui fait toujours l’actualité depuis le mois de juin dernier.

« Ce que tout le monde doit s’avoir, et pour que certains binationaux soient sélectionnables, ils doivent procéder à des démarches. La FAF ne peut rien faire sans leur aval. Il y a beaucoup de rumeurs, de palabres. Nous, nous n’avons rien dit. Pour être sincère avec vous, il y a des choses qui évoluent avec certains joueurs et qui apparaîtront dans les prochaines dates FIFA. Il y a certains joueurs cités devaient être présents pour cette trêve, mais ne le sont pas en raison des démarches ou d’autres points encore qui prennent un certain temps ». S’explique Belmadi.

Le sélectionneur national tient aussi à répondre à certains journalistes qui n’ont pas cessé à relayer des informations sur l’éventuel arrivée de certains binationaux à partir de ce mois de septembre. « Depuis 4 ans, j’ai contacté ces joueurs et plus que contacté. Allez trouver les noms que vous citez, ils sont 5-6, et demandez-leur si quelqu’un les a contactés ! ».

Retour de Delort

Comme il fallait s’y attendre, Andy Delort est officiellement de retour en sélection après une absence qui aura duré une année. Belmadi évoque le retour du buteur Niçois.

« Certes, j’ai déjà dis que tant que je suis sélectionneur, Delort ne reviendra pas. Mais je ne voulais pas dire que les portes de la sélection lui sont définitivement fermées. Pour être plus précis, j’avais prévu d’aller en Coupe du Monde et j’allais partir après celle-ci, fin d’un cycle. Mon successeur aurait eu la possibilité d’intégrer Andy Delort. Aujourd’hui, je suis encore sélectionneur et si nous avions été en Coupe du Monde, Delort n’aurait pas été là…Andy m’a communiqué des éléments d’ordre privé, que je ne pouvais pas savoir parce qu’il ne m’en avait pas parlé. J’ai tendance à le croire. Ça, plus l’absence de Coupe du Monde, les matchs difficiles à venir, il n’y a plus de problème donc ».

Mise à l’écart de Mbolhi

Sans surprise, Raïs Wahab Mbolhi n’a pas été retenu pour le regroupement du mois de septembre. C’était prévisible en étant en manque de compétition.

« Si Mbolhi ne sera pas là c’est tout simplement parce qu’il n’est pas compétitif, en ayant deux matchs seulement dans les jambes. ». Dira Belmadi. Le driver des Verts révèle que le gardien de but Anthony Mandréa risque de rater le stage en raison d’une blessure. « Il s’est blessé hier dans un match de championnat. Il pourrait être absent ». Pour pallier cette éventuelle défection, le sélectionneur devrait faire appel à « Medjadel, que je pense qu’il a le potentiel, comme l’a dit Aziz Bouras (Entraineur des gardiens de but de l’EN) ».