Armand Duplantis s’arrête à 6,04 m devant son public, Ben Broeders à 5,55 m

Devant son public chauffé à blanc – l’évènement était organisé par le club d’athlétisme d’Uppsala, son club en Suède – le champion de 22 ans a réussi un concours parfait en passant 5,55 m, 5,70 m, 5,81 m, 5,92 m et 6,04 m à chaque fois à sa première tentative.

Armand « Mondo » Duplantis, devenu champion olympique à Tokyo l’année dernière, a ensuite tenté d’améliorer son record du monde (6,18 m) établi en février 2020 mais a buté à trois reprises sur une barre à 6,19 m.

« Je suis satisfait, ça m’agace un peu de ne pas avoir pu battre le record du monde mais c’était une belle compétition, je ne peux pas me plaindre », a-t-il dit à l’issue de concours, à la télévision publique suédoise.

Il a échoué à passer 6,19 m pour battre son propre record du monde devant plus d’un millier de personnes venues le soutenir.

« La compétition était superbe, je suis très reconnaissant à tous ceux qui sont là, le public m’avait manqué », s’est réjoui le recordman, qui reconnaît tout de même avoir été « assez nerveux ».

« Une compétition à la maison, je devais (la) gagner. Donc je suis content d’avoir gagné, ici, devant tout le monde à Uppsala ».

Duplantis a devancé les Américains Chris Nilsen et KC Lightfoot (5,92 m tous les deux).

Ben Broeders a terminé 10e avec un saut à 5,55 m, loin du minium demandé (5,81 m) pour les Mondiaux en salle qui se tiendront du 18 au 20 mars à Belgrade.

Vendredi à Berlin, Duplantis avait franchi 6,03 m – sa meilleure performance de la saison.

Le Suédois s’est fixé comme objectif le titre mondial cet été à Eugene (Etats-Unis), le seul succès majeur qui manque encore à son palmarès.