Angleterre-Danemark: la fête à la maison pour les Anglais !


Grâce à un penalty quelque part entre sévère et imaginaire, l’Angleterre a mis fin au rêve danois et va affronter chez elle l’Italie dans une finale qui donne le vertige.

Il est impossible de dire si le football est revenu à la maison comme les Anglais le chantent à gorges déployées dans ce Wembley qui reste un formidable stade qui l’aurait été encore plus si l’hymne danois n’avait pas été sifflé, ce qui ne ressemble pas vraiment à la culture du jeu des Britanniques et à leur respect des symboles. Mais il faut croire que se sentir plus proche que jamais d’un trophée que tout un peuple attend depuis la Coupe du Monde 1966 après avoir connu des désillusions majuscules permet certaines libertés avec les traditions. Angleterre ou pas.

À l’arrivée, cette soirée anglaise va s’inscrire dans la mythologie des nuits à raconter au coin du feu. Pour Gareth Southgate, elle vient chasser celle du 26 juin 1996 qui a marqué toute une génération.

(…)