Anderlecht et Bruges devant le Real, Dortmund ou Tottenham: quels clubs comptent le plus de Diables ?

FootballAvec l’arrivée de Nacer Chadli, le Sporting d’Anderlecht comptabilise un troisième Diable rouge dans son effectif.

Arrivé en prêt de Monaco, Nacer Chadli vient renforcer l’effectif du RSCA. Le Liégeois, sur une voie de garage sur le Rocher, veut se relancer en Belgique. C’est aux côtés de Vincent Kompany et Samir Nasri que l’ailier des Diables revient chercher du temps de jeu. Fort de ses 70 sélections et 56 capes sous le maillot noir-jaune-rouge, Chadli sera un atout pour encadrer les jeunes au Sporting.

Il devient également le troisième Diable qui évolue au RSCA cette saison. De quoi égaler le nombre d’internationaux belges présents au club de Bruges depuis que Simon Mignolet a rejoint les Blauw en Zwart

Quels autres clubs comptent en leurs rangs plusieurs Diables ? Tour d’horizon.

Parmi les Diables de la dernière sélection de Roberto Martinez, seulement 6 des 28 joueurs présélectionnés évoluent en Belgique. On en dénombre 3 du côté du Club de Bruges. Brandon Mechele et Hans Vanaken faisaient bel et bien partie de la sélection. Le deuxième gardien, Simon Mignolet, qui vient d’arriver en Venise du Nord est le troisième Brugeois à porter l’étiquette de joueur international belge. Les trois autres évoluent du côté du Sporting d’Anderlecht puisque Kompany est revenu au bercail et a réussi à attirer Hendrik Van Crombrugge, l’invité surprise de la dernière sélection des Diables, et maintenant Nacer Chadli.

On le sait, les Diables jouent dans les plus grands clubs européens. Mais à l’étranger, aucun club ne compte autant de Belges que les deux clubs de Jupiler Pro League préalablement cités. D’ailleurs, les 22 autres sont plutôt bien répartis, aux quatre coins de l’Europe. Certains sont même partis rejoindre la Chinese Super League ou encore la D1 japonaise.

Si Anderlecht et Bruges comptent en tout six Diables dans leurs effectifs cumulés, c »est en Angleterre qu’on retrouve le plus de joueurs de Roberto Martinez. Ils sont dix à évoluer en Premier League. Tottenham compte toujours sa paire défensive Alderweireld-Vertonghen. Leicester vient de s’offrir Praet et Tielemans. Michy Batshuayi est revenu à Chelsea, laissant de la place à Christian Benteke sur le front de l’attaque de Crystal Palace. Kevin De Bruyne est toujours l’un des artisans du beau jeu de City tandis que Dendoncker a fait son trou à Wolverhampton. Enfin, Leandro Trossard vient de rejoindre Brighton.

Avec le récent transfert de Lukaku à l’Inter Milan, le Calcio compte maintenant trois Diables. On ne présente plus Dries Mertens. Le Napolitain laisse sa carte de visite depuis quelques saisons aux différentes défenses qu’il rencontre. Sur le flanc – droit ou gauche – de l’Atalanta, Castagne a contribué à une belle saison récompensée par un ticket en Ligue des Champions. Lukaku complète ce trio qu’on pourrait souvent retrouver dans le onze de base de Roberto Martinez.

On dénombre également trois Diables en Liga, et ce grâce à l’arrivée d’Eden Hazard. Le Brainois rejoint son ami Thibaut Courtois, qui tentera de convaincre Zinedine Zidane d’en faire le numéro un dans la hiérarchie des gardiens. Les deux hommes affronteront Adnan Januzaj au cours de la saison. Le gaucher évolue toujours à la Real Sociedad.

Arrivent ensuite les championnats français et allemands où évoluent quatre Diables en tout. Thomas Meunier (PSG) et Matz Sels (Strasbourg) se mettent en évidence dans l’Hexagone tandis que Thorgan Hazard et Axel Witsel tenteront, avec Dortmund, d’empêcher le Bayern Munich d’aller chercher un nouveau titre de champion d’Allemagne.

Deux joueurs de la dernière sélection de Martinez évoluent en Asie. Yannick Carrasco, qui souhaiterait d’ailleurs revenir en Europe, est toujours en pleine saison avec le Dalian Yifang. Il vient notamment d’y rencontrer Mousa Dembélé (Guangzhou R&F) tandis que Marouane Fellaini (Shandong Luneng) a pris sa retraite internationale. Enfin, le championnat japonais va aussi découvrir un Diable rouge: Thomas Vermaelen, libre de tout contrat, s’est lié au club de Vissel Kobe. 

Voilà une nouvelle preuve que la Jupiler League est de plus en plus attractive et que le retour de Kompany à Anderlecht est bénéfique pour l’ensemble de la compétition…