Allyson Felix entre dans la légende des Jeux

En décrochant le bronze sur 400 m, derrière la Bahaméenne Miller-Uibo et la Dominicaine Paulino, Allyson Felix est entrée dans la légende de l’Olympisme. À 35 ans, l’Américaine s’est, en effet, offert sa dixième médaille aux Jeux, égalant un certain Carl Lewis, mais battant l’illustre Merlene Ottey.

Déjà seule athlète de l’histoire à avoir remporté six médailles d’or olympiques, Allyson Felix était montée neuf fois sur le podium (en cinq éditions) depuis son apparition en 2004, à Athènes. Affectueusement surnommée Chicken Legs avec ses 1,68 m et 55 kg, Allyson Felix a signé son exploit au couloir 9 d’un tour de piste tout en souplesse et délicatesse, à son image. Et elle a encore été créditée d’un formidable chrono de 49.46 !

Au-delà des statistiques, l’histoire de l’Américaine est particulièrement émouvante depuis que, le 20 décembre 2018, elle a révélé être mariée à Kenneth Ferguson, ancien triple médaillé d’or aux championnats panaméricains juniors en 2003, et avoir accouché d’un enfant prématuré, une fille prénommée Camryn (qui l’accompagne désormais sur les pistes), le 28 novembre précédent.

Lâchée financièrement par son équipementier (Nike) pendant sa grossesse, Allyson Felix s’est qualifiée pour ces Jeux de Tokyo dans un contexte particulier avec la crise sanitaire, s’entraînant sur des parkings ou sur la plage en compagnie de son coach, Bob Kersee, qui l’a toujours soutenue. Elle est aujourd’hui liée à la marque Athleta pour briller sur la scène internationale, associant son mari, Kenneth, et ses parents à son succès.