Affaire Gassama : quand Mahrez contredit Brahimi

A l’image de tous les joueurs de la sélection nationale, Riyad Mahrez est toujours sous le choc de l’élimination de la prochaine Coupe du Monde. Il affirme que l’arbitre gambien Bakary Gassama assume une grande part de responsabilité de la grande désillusion du 29 mars dernier.

Huit mois depuis le fameux match des barrages Algérie-Cameroun, les joueurs de la sélection nationale vivent sous le traumatisme de l’élimination pour la prochaine Coupe du Monde au Qatar. La raison est simple, le rêve de prendre part au Mondial s’était évaporé dans les derniers instants du match dans un scénario cruel, faut-t-il le dire.

Riyad Mahrez parle pour la première fois de la grande désillusion du 29 mars dernier. En effet, le capitaine des Verts est toujours hanté par l’élimination de la CM. « Mon pire moment en sélection c’est la défaite face au Cameroun…Ça fait vraiment mal de ne pas être à la coupe du monde avec cette génération. Je n’arrive toujours pas à m’en remettre ». Dira-t-il, dans une flash-interview accordée à « Le média carré ».

L’attaquant de Manchester City pointe du doigt l’arbitre gambien Bakary Gassama. « Oui, il y a l’arbitre qui a joué un grand rôle dans ce match, mais le scénario est incroyable, ça n’existe pas ». Il contredit à sa façon son coéquipier en sélection Yacine Brahimi. Ce dernier, a déjà déclaré que l’arbitre en question n’assume pas la responsabilité de ledit échec et que tous les moyens étaient réunis pour se qualifier pour la Coupe du Monde.

Xiaomi Redmi 9A Mobile

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Riyad a vécu un autre échec un mois après. « Un mois après, scénario incroyable encore avec City. Tu perds contre le Real, il faut être fort mentalement ».

Mahrez encense Atal, Bennacer et Ounas

Par ailleurs, le natif de Sarcelles par des joueurs qui les voit capables de faire une belle carrière. « Un joueur comme Bennacer peut faire quelque chose de bien dans sa carrière. Il y a aussi Adam Ounas. Seulement, je ne comprends pas sa trajectoire dans sa carrière. J’espère qu’il va bien rebondir avec Lille ». Dira-t-il.

Ce n’est pas seulement Ismael Bennacer et Adam Ounas. Mais il y a aussi  Youcef Atal qui jouit d’un énorme potentiel selon Mahrez. « Je cite également Atal. Il aurait pu faire beaucoup mieux n’étaient les blessures dont il a été souvent victime ».