À presque 50 ans, Nassim Akrour sillonne encore les terrains de foot

Alors que les destins des joueurs de football professionnel se divergent après avoir atteint un âge qui les contraint à décrocher les crampons, d’autres préfèrent battre les records de la longévité sur le rectangle vert.

C’est le cas de l’ex-international algérien, Nassim Akrour, qui n’a pour passion que pour le jeu, lui qui continue à exercer son métier de football.

Nassim Akrour, 48 ans, evolue avec le club de Chambéry

Ainsi, à presque 50 ans, l’ancien attaquant de l’équipe d’Algérie retrouve sa jeunesse avec l’équipe française de Chambéry Savoie. Signant un nouveau contrat avec le club pensionnaire de la 3e division nationale en France, Akrour ne se contente pas d’une simple rôle de vétéran au sein du groupe Chambérien.

En effet, l’attaquant algérien s’est montré décisif pour son club en inscrivant le 3e but face à l’équipe d’Aubagne. Un but qui a scellé le sort de la rencontre et qui a permis aux coéquipiers de Nassim Akrour d’atteindre les 16es de finale de la Coupe de France.

À 48 ans, l’ex-international Algérien, Nassim Akrour, joue encore en France

Avec ce passage à 48 ans, Akrour s’attribue le titre du « Doyen des championnats nationaux de France », une consécration que l’algérien voit de bon œil.

« Peu importe l’âge, je ne me cache jamais derrière cela. On vieillit tous, c’est le cycle de la vie ! » dit-il lors d’une interview accordée à la chaîne France 3.

Connaissant le goût du football professionnel durant plusieurs saisons, Nassim Akrour est devenu la fenêtre de ce dernier monde tant rêvé pour les joueurs amateurs, « Quand je suis arrivé au club de Chambéry, certains me regardaient avec des yeux remplis d’admiration. Ils me posaient des questions sur comment devenir un footballeur professionnel » ajoute-t-il.

Nassim Akrour, le King Kazu Algérien !

L’un des exemples de longévité dans le monde du football est le joueur japonais, Kazuyoshi Miura, qui continue à flirter avec le ballon rond à 55 ans.

Un parcours qui peut inspirer l’ex-international algérien, Nassim Akrour. « J’ai entendu parler du Roi Kazu, je ne sais pas si je pourrais jouer jusqu’à 55 ans. Je me concentre sur le match de samedi et puis, sur le reste de la saison. » dit-il.

En effet, l’équipe amateur de Chambéry affrontera l’équipe de l’Olympique Lyonnais pour le compte des 16es de finale de la Coupe de France. Un match qui aura lieu demain à 15:30 et qui enflamme, d’ores et déjà, toute une région.

Questionné sur le secret de sa longévité, Nassim Akrour a répondu, « je ne mange rien de spécial. Je travaille quotidiennement avec les kinésithérapeutes et je renforce mes muscles pour éviter les blessures. Cela passe par avoir une bonne hygiène de vie. Je me dois de conserver un bon sommeil, un bon régime alimentaire, du repos, » explique-t-il lors d’un entretien.

Même si Nassim Akrour a mis un terme à sa carrière professionnelle, l’envie, la passion, le plaisir de jouer au foot restent suffisants pour qu’il continue à sillonner les terrains verts même par le biais du football amateur.

Pour rappel, Nassim Akrour a été international algérien entre 2001 et 2004. Il compte 18 sélections avec les Verts durant lesquelles il a inscrit 6 buts.

blank

Nassim Akrour avec l’équipe d’Algérie