75% des joueurs de football sondés veulent maintenir le Mondial quadriennal

La Fifpro a interrogé plus de 1.000 footballeurs professionnels hommes à travers le monde quant à leurs souhaits pour l’avenir des calendriers internationaux, que la FIFA aimerait réformer en vue d’organiser le Mondial tous les deux ans.

Selon l’étude du syndicat, 77% des joueurs européens et asiatiques préfèrent une Coupe du monde tous les quatre ans, contre 63% pour les joueurs du continent américain.

Le questionnement est plus important parmi les joueurs africains, qui ne sont que 49% à souhaiter conserver le format actuel, les autres se répartissant entre les propositions de Mondial tous les deux ans et tous les trois ans.

« Il existe une demande dans les marchés de petite et moyenne tailles, de développer et renforcer les compétitions internationales », remarque la Fifpro, qui souhaite « encourager l’investissement sur les compétitions régionales ».

Interrogés sur leur compétition préférée, les joueurs du monde entier optent à 81% pour leur championnat national ou la Coupe du monde « dans son cycle quadriennal actuel ».

« Seulement 21% des joueurs pensent que leur voix est respectée et que leur bien-être est suffisamment considéré par la gouvernance du football international », affirme le secrétaire général du syndicat Jonas Baer-Hoffmann, cité dans le communiqué de la Fifpro.

Défendue par le président de la FIFA Gianni Infantino, l’hypothèse d’une compétition biennale, et non plus quadriennale, est combattue par un front allant des fédérations européennes et sud-américaines jusqu’aux grands clubs. Mais elle bénéficie du soutien de la Confédération africaine de football (CAF).