Une publication du fils de Donald Trump sur Instagram fait polémique

Fervent défenseur du deuxième amendement de la Constitution, le président américain a dû apprécier le cliché posté par son fils sur le réseau social Instagram. Sur ce dernier, Donald Trump Junior pose fièrement armé d’un fusil d’assaut. Mais si la publication a déjà fait réagir un grand nombre d’internautes opposés au port d’arme, les symboles qui apparaissent sur l’engin n’ont également pas échappé aux followers du fils du milliardaire. Une représentation d’Hillary Clinton derrière les barreaux ainsi qu’une croix de Jérusalem ont également suscité bon nombre de commentaires. 

 

Les supporters du locataire de la Maison-Blanche n’ont de leur côté pas manqué de saluer la caricature de celle qui a affronté Trump lors des élections présidentielles en 2016. Lors de la campagne électorale, ces derniers n’avaient eu de cesse de scander le slogan « Enfermez-la ». 

Pas étonnant donc qu’une telle représentation soit brandie par le fils de l’actuel président américain. Par contre, la croix de Jérusalem quant à elle a suscité de vives interrogations. Et pour cause, le symbole est communément associé aux croisades, ces expéditions militaires du Moyen Âge organisées par l’Eglise contre les musulmans. Une publication dans laquelle certains ont donc vu un message raciste, mais que le porte-parole du principal concerné a quant à lui écarté. « Celui qui assure que la croix de Jérusalem est une sorte de positionnement politique ne pourrait pas être plus ignorant, a-t-il déclaré. Les symboles représentant différentes guerres sont aussi courants dans la culture des armes à feu que les éditos du “New York Times” dans la détestation du président Trump ».