Rupture de l’infante Cristina: qui est la maîtresse par qui est venu le scandale ?

En Espagne, la nouvelle fait l’effet d’une petite bombe. Après 24 ans de mariage, l’infante Cristina, trompée, quitte le père de ses quatre enfants. Le camouflet est terrible : la seconde fille du roi Juan Carlos et de la reine Sofia est, comme le reste du pays, tombée nez à nez avec les photos d’Iñaki Urdangarin avec une autre femme au Pays basque. Mais qui est donc la maîtresse dont tout le monde parle du côté de Madrid ?

La mystérieuse blonde immortalisée sur papier glacé s’appelle Ainhoa Armentia. Âgée de 43 ans, soit onze années de moins que le sulfureux beau-frère du roi Felipe VI, elle travaille pour Imaz & Asociados, le même cabinet d’avocats que lui. Celui qui fut condamné pour corruption dans l’affaire Noos en 2018 a commencé à y travailler en mars 2021. La nouvelle compagne d’Iñaki Urdangarin est elle aussi mariée et mère de deux enfants mineurs. Elle serait sur le point de se séparer de son époux.

« D’un commun accord, nous avons décidé d’interrompre notre relation conjugale », ont indiqué Cristina de Bourbon et l’ancien joueur international de handball dans un communiqué commun le 24 janvier, officialisant ainsi leur rupture.