Megxit, confinement, polémique avec « The Crown »: 2020, l’année « particulière » de la reine Elizabeth II

Megxit, confinement, polémique avec « The Crown », le cas « Andrew », des séparations familiales, moins de rentrées financières… mais la souveraine garde le cap.

Le 24 novembre 1992, la voix un brin chevrotante, la reine Elizabeth prononce un discours au Guildhall à Londres pour ses 40 ans de règne. Elle évoque alors un « annus horribilis ». Il faut rappeler que cette année-là, avait été marquée par le divorce de la princesse Anne, les séparations du prince Andrew et du prince Charles et enfin par l’incendie du château de Windsor…

Depuis, la monarchie a parfois fortement tangué comme au moment du décès de la princesse Diana en 1997 mais Elizabeth II était, comme nous tous, probablement bien loin de penser que 2020 serait une année « pas comme les autres ». La souveraine de 94 ans, sur le trône depuis 68 ans, a dû affronter la pandémie mais aussi un lot peu enviable de crises et de coups durs.