« Larry the cat », le chat qui a vu défiler trois Premiers ministres au 10 Downing street, fait le buzz sur les réseaux sociaux

Alors que le Premier ministre britannique Boris Johnson a été récemment poussé vers la sortie, il y a un occupant du 10 Downing street qui, lui, reste toujours bien en place. « Larry the cat » (Larry le chat) séjourne dans ces lieux depuis 10 ans. Celui-ci a été engagé en 2011 en tant que Chief Mouser to the Cabinet Office (« Souricier en chef du Cabinet »). La résidence officielle a en effet une longue tradition de posséder un chat afin de chasser les rongeurs qui s’y trouvent.

Le félin a donc déjà vu défiler trois Premiers ministres britanniques. David Cameron lui avait d’ailleurs adressé quelques mots lors de son discours d’adieu au Parlement en 2016. « Je veux mettre fin aux rumeurs selon lesquelles je n’aime pas Larry, ce n’est pas vrai, j’en ai apporté la preuve« , s’était-il exclamé en brandissant une photo de lui avec le chat sur les genoux. « Malheureusement je ne peux pas le prendre avec moi, il appartient au 10 Downing Street« , avait regretté l’ancien Premier ministre.

Depuis, Larry est devenu une vraie célébrité pour les Anglais qui se réjouissent à chacune de ses apparitions, comme lors d’un duplex sur la BBC.

Ou lors d’une rencontre avec Barack Obama en 2011.

Le chat a même droit à sa propre page Wikipedia et son compte Twitter. Ce compte parodique non-officiel commente l’actualité britannique du point de vue de Larry, plutôt anti conservateur. « Je ne peux plus, en bonne conscience, vivre avec ce Premier ministre. Soit il part, soit c’est moi qui pars« , pouvait-on lire sur son profil le 5 juillet dernier, accompagné d’une photo de lui derrière une petite tribune devant le 10 Downing street.

On connait la suite…