La rupture sans tact du prince William avec Kate : « En sortant de cette pièce, elle était célibataire »

Bien sous tous rapports et heureux parents de trois beaux enfants, Kate Middleton et le prince William incarnent le futur (et le présent) de la famille royale britannique. Et il est donc bien difficile d’imaginer que ce couple qui fait toujours rêver les Britanniques battait sévèrement de l’aile à l’année 2007. Dans sa nouvelle biographie, l’expert royauté Robert Lacey revient sur une rupture glaciale qui aurait pu détruire les Cambridge pour de bon. 

À l’époque, William a 25 ans et Kate n’est qu’une roturière qui travaille depuis peu dans un petit magasin de mode de Londres. Les tourtereaux se fréquentent depuis plusieurs années, mais le jeune Prince est tiraillé, soucieux de profiter à fond de sa vingtaine avant de se confronter réellement aux royales obligations. Kate ronge son frein, les fiançailles tant attendues par le Royaume se font attendre. Écumant les bars pour le plus grand plaisir des tabloïds à l’affût de la moindre anecdote croustillante, William prend finalement la décision de quitter sa petite amie de longue date… par téléphone. 

« Le 11 avril de cette année, Kate est sortie d’un rendez-vous de travail à Jigsaw, la boutique de mode dans laquelle elle avait récemment commencé à travailler, pour prendre un appel de William dans une salle de conférence qui était à l’abri des oreilles indiscrètes. Elle a fermé la porte pendant plus d’une heure. Lorsqu’elle en est ressortie, elle était célibataire », détaille Robert Lacey, par ailleurs consultant pour la série The Crown. Un coup de tonnerre qui durera dix semaines. Trois années plus tard, le fils aîné de Diana posera finalement un genou à terre au Kenya avant un royal wedding époustouflant le 11 avril 2011.