La mort de sa fille Laurence, la douleur secrète la plus profonde de Jacques Chirac

Une fois par semaine, Bernadette quittait l’Élysée avec un oreiller sous le bras.

Pendant les douze années où son mari a été président de la République, Bernadette Chirac quittait l’Élysée, une fois par semaine, le soir venu, et s’en allait avec, sous le bras, un… oreiller. La chose a fini par être remarquée et elle intriguait beaucoup de gens.

En fait, une fois par semaine, Bernardette Chirac allait dormir chez sa fille. Pas Claude, celle que tout le monde connaissait.

(…)