La grosse bourde de Jean-Pierre Foucault, Miss Corse comparée à un Tuche ou une candidate qui fait halluciner les fans de Terminator: retour sur Miss France 2022

Elle avait manqué de chuter à quelques minutes du final mais elle a préféré en rire et en tirer une bonne leçon. « J’ai failli glisser à un moment et je crois que vous l’avez tous vu… comme quoi tomber pour mieux se relever, il faut toujours y croire« . C’est donc Diane Leyre, Miss Ile-de-France (qui n’était que le troisième choix du public mais semble toutefois faire l’unanimité), qui a été couronnée Miss France 2022 ce samedi soir sur TF1 parmi 29 candidates et devant près de 4 millions de téléspectateurs. Et succède ainsi à Amandine Petit, Miss France 2021. Mais avec le sacre de cette reine de beauté célibataire (« Je suis un cœur à prendre mais plus de 67 millions de Français ont pris leur place dedans récemment... » déclare-t-elle à Paris Match), la soirée fut jalonnée de petits couacs dont raffolent les internautes.

A commencer par Jean-Pierre Foucault qui a commis une grosse bourde d’entrée de jeu, lors de la présentation du jury composé notamment de Jean-Pierre Pernault (président), Amel Bent, Ahmed Sylla, Delphine Wespiser ou Inès Reg. Quand l’animateur de 74 ans s’avance pour présenter François Alu, petit nouveau dans le jury de la dernière saison de Danse avec les stars… sa langue a fourché. En effet, Jean-Pierre Foucault a déclaré que ce dernier était « chanteur à l’Opéra de Paris ». Or, le petit ami de la danseuse Denitsa Ikonomova s’illustre plutôt dans la danse ! De quoi faire rire la Toile, qui ironise de la situation. »Je découvre ce soir grâce à Jean-Pierre Foucault que François Alu est chanteur à l’opéra de Paris…« ; « Attendez François Alu est chanteur, il nous l’avait caché je pensais qu’il était danseur moi »; « Je suis mort, on voit Foucault une fois par an et il réussit à se planter ». Le célèbre maître de cérémonie a immédiatement fait son mea culpa après quelques portraits de miss. « François, j’ai dit que vous étiez chanteur, vous êtes danseur évidemment. Mais je me suis laissé dire que vous ne chantiez pas trop mal dans votre salle de bains !« 

Qui est Monsieur votes?

En parlant d’animateur, Thierry Baumann seconde Jean-Pierre Foucault depuis 10 ans et est chargé d’annoncer les votes pendant l’élection de Miss France. « Certains peuvent penser « C’est dingue, on ne le voit pas le reste de l’année, mais que fait-il ? » Eh bien je fais autant de métiers dans l’ombre que dans la lumière« , a-t-il confié à Télé-Loisirs, expliquant qu’il était notamment mannequin. « Je croise les miss parfois lors de shooting. J’ai notamment fait des shooting avec Miss France 1995, Mélody Vilbert. On s’est retrouvés à tout hasard sur un shooting. Récemment, sur un shooting mode, une jeune fille vient vers moi et qui m’a reconnu. C’était Miss Lorraine 2019 ! » Et de conclure au magazine français. « À côté, je travaille dans la musique. J’ai fait pendant 20 ans de la radio, ce qui fait un joli point commun avec Jean-Pierre Foucault. Je suis interprète, compositeur et auteur. Je fais des chansons. Je fais du media training, j’accompagne des artistes. Ce sont vraiment mes activités à part entière. Je travaille également à destination des enfants, un projet de chanson et d’animation. Je ne peux pas en dire trop… »

Miss Alsace trébuche

Au delà des critiques des internautes sur leur performance (« zéro synchronisation »; « aucun rythme », « La danse des essuie-glaces »), chuter sur scène, c’est la hantise de toutes les miss. Et cela a bien failli arriver à Miss Alsace. Alors qu’elle devait défiler pour l’un de ses derniers passages au Zénith de Caen avant l’élection de la nouvelle Miss France, elle a trébuché au milieu du catwalk. Heureusement, Cécile Wolfrom a su se rattraper. De quoi laisser un goût amer auprès des internautes friands de ce genre d’incident en direct. « Elle aurait pu tomber pour le public, -1 pour le manque de solidarité », « Elle a failli tomber, j’y ai tellement cru », « Elle était à deux doigts de tomber, j’ai les nerfs », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

« Il faut vous arrêter Mademoiselle »

Lors de leur présentation au public, les Miss ont droit à une minute de discours. Sauf que Mélysa Stephenson, Miss Guyane, ne l’avait visiblement pas bien compris. Alors que son temps était écoulé, la reine de beauté s’est éternisée. « Stop… S’il vous plaît… Il faut vous arrêter Mademoiselle, c’est une minute« , lui a ainsi répété un Jean-Pierre Foucault agacé avant que Sylvie Tellier en personne (directrice de la société Miss France) ne lui réponde : « On ne peut pas les arrêter, on n’arrête jamais les Miss« . Et Miss Guyane a poursuivi son discours rapidos. « Je termine ! Si ce soir vous me laissez allez plus loin… Je vous fais des bisous, c’est compliqué« .

Miss Tuche et Miss Terminator

Sur la Toile (et Twitter en particulier), Emma Renucci, Miss Corse, s’est aussi fait remarquer… pour sa ressemblance avec un personnage (joué par Sarah Stern) du film Les Tuche dont le quatrième opus est sorti dans les salles. « Miss Corse, on dirait pas Stéphanie Tuche ? »; « Miss Corse on dirait Stéphanie Tuche »; « Miss Corse elle ressemble grave à Stéphanie Tuche je suis choquée ». Ou encore: « Miss Corse = Stéphanie Tuche 2.0 »; « Je vous jure Miss Corse elle ressemble à Stéphanie Tuche c’est perturbant« ;« Votez tous Miss Corse !!! On veut voir Stéphanie Tuche gagner ce soir !!! » Un pour Tuche, Tuche pour un, comme dirait Jeff Tuche, même si Emma Renucci n’a pas malheureusement pas décroché sa place parmi les cinq finalistes du concours.

Enfin, une autre miss a beaucoup fait parler d’elle, pas pour sa ressemblance avec un personnage mais pour son véritable non: Sarah Conan. En effet, le nom de Miss Bretagne a fait tiquer les internautes et fans de Terminator et Arnold Schwarzenegger. « J’ai bugué quand l’autre a dit Sarah Conan, j’ai pensé à Schwarzenegger direct !« , a ainsi écrit un internaute sur Twitter. « A quel moment quand tu t’appelles Conan tu appelles ta fille Sarah ? »; « Pardon mais Sarah Conan, on est d’accord que les parents ont la référence de Terminator ou la cité de la peur à la limite ? »; « Les parents de Miss Bretagne, ils aimaient Terminator ». D’autres avaient une autre référence, encore plus rigolote, mais toujours en lien avec Arnold Swcharzenegger: Conan le barbare. « Il y avait Sarah Connor, Conan le barbare et maintenant on a Sarah Conan. Allez la Bretagne. Hasta la vista, baby. »

Un défilé pieds nus, clap première

« C’est une première dans l’histoire de l’émission (le concours a débuté en 1920, Ndlr.), a justifié Alexia Laroche-Joubert, directrice de l’émission (dont le thème était les comédies musicales), dans les colonnes du Parisien. Ça va bien sur le thème d’Aladdin, c’est une manière de s’exprimer et ça fait souffler un air de liberté sur le concours« . « C’est pareil pour le passage disco où les Miss vont danser en pantalon. Ce ne sont pas que des détails. C’est un programme très sophistiqué, très élégant, il faut le garder comme cela. Mais quand le cadre le permet, il faut oser sortir du côté talons aiguilles de 12 cm. » Et de conclure, toujours au Parisien. « Cela va les montrer d’une manière différente, car on est obligés d’incliner son corps différemment, cela raconte autre chose. »