La famille impériale du Japon confrontée à son premier cas de coronavirus

Le prince Charles, Albert de Monaco, Victoria et Daniel de Suède… l’aristocratie européenne n’a pas été épargnée par le coronavirus depuis 2020. Tout récemment, c’est la famille grand-ducale du Luxembourg qui a vu les cas fleurir dans ses rangs. Bien loin de l’Europe, au pays du Soleil-Levant, la famille impériale avait été épargnée. Jusqu’ici.

Un cas isolé ?

La princesse Yōko de Mikasa a été testée positive et a été hospitalisée, a révélé l’agence du Palais ce 8 février dans un rare communiqué sanitaire. La fille de 38 ans du prince Tomohito, cousine de l’empereur émérite Akihito, a effectué un test PCR le 7 février après avoir ressenti une inflammation au niveau de la gorge. Elle n’aurait pas d’autres symptômes et serait la seule membre de la famille à être positive à ce jour. La source de l’infection reste inconnue, a précisé le Palais alors qu’une cérémonie impériale avait eu lieu fin janvier. Yōko est désormais prise en charge dans l’hôpital universitaire de Tokyo.

La famille impériale du Japon confrontée à son premier cas de coronavirus
©AFP