Interview-vérité de Meghan et Harry: Elizabeth II serait prête à infliger de lourdes pertes au couple

Une interview qui fait déjà trembler Buckingham Palace. Suite à l’annonce de la grossesse de Meghan Markle, on apprenait que les Sussex allaient se livrer à un grand déballage auprès de l’animatrice américaine Oprah Winfrey. Un entretien où aucun sujet ne sera esquivé et qui mobilise toute l’attention d’Elizabeth II. Comme le rapporte le Mirror , l’épouse du prince Philip, actuellement hospitalisé, n’a nullement été tenue au courant et c’est par voie de presse qu’elle a appris la nouvelle.

Harry, honni pour de bon ?

Qu’on se le dise, la Reine n’entend pas voir la monarchie britannique se faire piétiner en mondovision. La preuve ? Elle viendrait de tenir une séance en urgence pour faire face aux éventuels dégâts de cette interview-vérité… et préparer une cinglante réponse. Alors qu’on disait Harry prêt à renégocier certains détails du Megxit, un an après sa mise en place, et même à effectuer un retour vers le Royaume-Uni en solo, il se pourrait qu’il soit honni pour de bon. Elizabeth II envisagerait de retirer les derniers titres miliaires de son petit-fils, dont celui de capitaine de la Marine royale. Il verrait ainsi son frère William et la princesse Anne reprendre le flambeau, souligne Madame Figaro . Un affront terrible pour celui qui a toujours l’armée dans la peau. Le Prince et l’ancienne actrice de 39 ans seraient d’ores et déjà « résignés » à l’idée de devoir renoncer à leur statut au sein dix-huit œuvres de charité, ni plus ni moins. 

L’interview de Meghan Markle et du prince Harry avec Oprah Winfrey sera diffusée le 7 mars prochain.