« Il a le sang chaud »: le prince Harry « regretterait » l’interview d’Oprah Winfrey

Orage en vue chez les Sussex ? D’abord poussé par l’irrépressible envie de vider son sac sans se soucier du protocole royal, le prince Harry nourrirait aujourd’hui des regrets. Près de deux mois après l’interview-choc face à l’animatrice Oprah Winfrey, un expert royauté fait de nouvelles révélations au sujet du Duc de 36 ans et de l’état d’esprit de ce dernier.

« Pétri de regrets »

« Il a le sang chaud, il agit sous le coup de l’émotion », a souligné Duncan Larcombe, auteur de la biographie Prince Harry: The Inside Story, dans les colonnes de l’édition anglaise de Closer. « Harry était clairement peiné et en colère à propos de la manière dont la famille royale avait traité Meghan, et il s’est servi de cette interview pour l’extérioriser. Mais après coup, quand il est rentré en Angleterre, je n’ai aucun doute sur le fait qu’il s’est senti embarrassé, pétri de regrets et mal », a confié celui qui a rencontré le Prince lorsqu’il écumait les soirées arrosées de Londres.

Exilé à Montecito après l’« accueil glacial » de sa famille, le plus impulsif des Windsor ruminerait ses actes. « Il doit désormais faire face aux conséquences. Je suis convaincu qu’il regrette cette interview et peut-être même qu’il regrette d’avoir quitté la famille royale » ajoute Larcombe qui estime que Meghan, elle, est comme un poisson dans l’eau à Los Angeles. Un contraste saisissant qui, spécule l’auteur, « pourrait causer des tensions entre eux » à l’avenir.