Hugh Grant compare le coronavirus à Harvey Weinstein : « C’était vraiment désagréable »

Hugh Grant ne manque décidément pas de flegme. L’acteur de 60 ans, qui vient de révéler avoir été touché par le coronavirus avec sa femme au mois de février dernier, s’est confié sur ses symptômes auprès de l’animateur Stephen Colbert. Et cela ne manquait d’humour. « Ça a commencé par ce syndrome très curieux où je me suis retrouvé suant sang et eau dans un poncho. C’était vraiment désagréable. Puis mes globes oculaires ont triplé de volume », a-t-il détaillé lors du talk-show. Une sensation ô combien désagréable qui lui a fait penser au nabab déchu d’Hollywood : Harvey Weinsten. « J’avais l’impression qu’un gros homme comme Harvey Weinstein s’était assis sur ma poitrine », a-t-il ajouté, pince-sans-rire.

Hugh Grant ne s’est pas arrêté en si bon bon chemin et livré ses impressions au moment de perdre le goût et l’odorat : « J’ai commencé à renifler des fleurs, rien, et puis vous devenez de plus en plus désespéré. J’ai commencé à renifler dans les poubelles et je voulais sentir les aisselles des étrangers. J’ai fini par rentrer chez moi et je me suis aspergé le visage avec le Chanel N°5 de ma femme et je ne pouvais toujours rien sentir. Mais je suis devenu aveugle ». La Toile  a drôlement apprécié sa franchise.