Harry et Meghan passent aux aveux : ils ont menti lors de leur interview avec Oprah Winfrey


Voilà qui ne va pas augmenter leur popularité. Acculés, Harry et Meghan ont fini par admettre ne pas avoir dit que la vérité lors de l’entretien ultra-médiatisé qu’ils ont accordé à Oprah Winfrey sur CBS. Ce ne sont pas les différends avec les princes Charles et William qui sont en question, ni les soupçons de racisme évoqués durant l’entretien. C’est un détail qui avait immédiatement fait bondir les observateurs attentifs de la monarchie britannique et l’archevêché de Canterbury.

Lors de l’interview, le duc et la duchesse de Sussex avaient dit s’être mariés dans le plus grand secret trois jours avant la cérémonie retransmise dans des millions de foyers de par le monde. D’aucuns s’étaient demandés pourquoi dès lors avoir organisé tout le cirque, avec les carrosses etc., alors que ce mariage officiel n’avait finalement plus aucune valeur légale si les deux fiancés avaient déjà scellé leur union auparavant.

Un certificat en guise de preuve

Les plus hautes autorités de l’Église anglicane s’en étaient d’ailleurs inquiétées affirmant qu’à leur connaissance, un double mariage n’était pas possible et n’avait jamais eu lieu. Elles avaient raison, il n’y a jamais eu de mariage secret avant la grande cérémonie publique. En atteste un document officiel, le certificat de mariage daté du 19 mai 2018.

Un porte-parole du couple a fini par reconnaître que les vœux échangés trois jours avant la cérémonie diffusée à la télévision n’étaient que personnels et n’avaient rien d’un mariage en bonne et due forme.

Pas sûr que du côté de Buckingham Palace on apprécie la « plaisanterie », même si pour certains les propos de Meghan n’auraient pas été bien compris lors de l’entretien. Elle avait dit: « Les vœux, que nous avons encadrés dans notre chambre ne concernent que nous deux, dans notre jardin avec l’archevêque de Canterbury. »