Divorce de Bill et Melinda Gates : quelles conséquences pour la fortune du couple ?

« Après mûre réflexion et beaucoup de travail sur notre relation, nous avons pris la décision de mettre fin à notre mariage ». C’est sur cette phrase que Bill et Melinda Gates débutent leur communiqué pour annoncer leur divorce ce lund i après 27 ans d’union. Si le couple a tenu à rassurer en expliquant qu’il continuerait à travailler ensemble au sein de sa fondation, cette séparation va avoir d’autres répercussions, notamment sur leur fortune.

Bill Gates est connu pour avoir cofondé Microsoft en 1975. Au sein de cette société, il rencontre sa future épouse en 1987 lors d’un dîner à New-York et quelques années plus tard, Bill et Melinda se marient et auront 3 enfants, aujourd’hui âgés entre 18 et 25 ans. L’homme d’affaires de 65 ans quitte la présidence de Microsoft en 2014 pour se consacrer à la philanthropie, mais est resté un membre régulier du conseil d’administration jusqu’à l’année dernière. En 2000, le couple créé « Bill et Melinda Foundation » qui lutte contre la pauvreté et les maladies. La fondation a dépensé plus de 53 milliards de dollars en 20 ans et emploie près de 1 600 personnes, selon son site officiel.

Rien ne devrait changer concernant la fondation, mais…

Selon Forbes , « Bill et Melinda Foundation » est la plus grande fondation caritative privée du monde. Elle a pour objectif de lutter contrer la pauvreté, la maladie et les inégalités. Chaque année, la fondation distribue des milliards de dollars en subventions directes. La fondation se montre d’ailleurs très impliquée concernant le Coronavirus. En mai 2020, elle avait déclaré qu’elle engagerait 300 millions de dollars pour lutter contre la pandémie, en finançant le traitement, la détection et les vaccins. À ce jour, Bill Gates a fait don à sa propre fondation d’actions Microsoft d’une valeur de 35,8 milliards de dollars, et comme annoncé, Bill et Melinda poursuivront d’œuvrer ensemble.

Mais voilà, le divorce va tout de même susciter des interrogations concernant la fortune des Gates, dont une partie n’a pas encore été donnée à la fondation. « Le divorce peut avoir d’énormes répercussions sur la fondation et sur son travail à travers le monde », a déclaré Rob Reich, professeur de sciences politiques à l’université de Stanford au New York Times . De nombreux observateurs ignorent si Bill Gates continuera à alimenter en fonds sa fondation aussi régulièrement qu’il le faisait jusqu’à présent.

Melinda, elle, devrait être encore plus présente qu’auparavant, affirme le New York Times . La femme de 56 ans possède déjà sa propre société « Pivotal Ventures », et même si elle recevait une partie des avoirs de son mari, elle pourrait créer une nouvelle fondation ou faire des dons directs à d’autres causes qu’elle soutient. « On pourrait imaginer que Melinda Gates soit une donatrice beaucoup plus progressiste par elle-même », a indiqué David Callahan, spécialiste de la philanthropie. « Elle va être une force majeure dans la philanthropie pour les décennies à venir ».

Divorce à l’amiable ?

D’autres questions se posent, dont inévitablement celle du divorce en lui-même. Se fera-t-il à l’amiable ? Selon le site TMZ qui s’est procuré le document du divorce, oui ! Malgré des difficultés relationnelles au cours de ces dernières années, le couple a tenté de se préserver. Cette fois-ci, le couple a signé un contrat de séparation, à la demande de Melinda Gates. Elle aurait déposé le dossier en invoquant que le mariage est « irrémédiablement brisé ». Melinda ne demande pas de pension alimentaire à son époux, qui a déposé une requête, signifiant qu’il soutient la dissolution du mariage. Enfin, ils demandent une date de procès pour avril 2022, mais il est presque certain que la procédure de divorce ne devrait pas aller jusque-là.

Comment sera partagée la fortune ?

Toujours selon le magazine Forbes , personne ne sait encore réellement comment les biens seront partagés, mais une chose est sûre : deux ans après le divorce de Jeff Bezos (personnalité la plus riche au monde) et sa femme de l’époque, MacKenzie, celui-ci sera également l’un des plus importants de l’histoire. Bill Gates est la quatrième fortune au monde avec une richesse d’environ 124 milliards de dollars. Mais pour le site américain, la famille Gates réside dans l’État de Washington, et celui-ci est un État de communauté de biens. Concrètement, cela signifie que tous les biens acquis par Bill ou Melinda durant le mariage sont considérés comme communs et généralement divisés en parts égales pendant le divorce en l’absence de contrat de mariage. Il faut cependant nuancer: à Washington, les parties peuvent trouver un accord pour diviser leurs biens d’une manière qui convient à tout le monde.

Si Bill et Melinda Gates trouvent un accord similaire à celui entre Jeff Bezos et son ex-épouse, à qui il avait donné une participation dans Amazon d’une valeur d’environ 36 milliards de dollars à l’époque, Melinda pourrait devenir l’une des femmes les plus riches au monde.