Dans la controverse, le prince Harry et Meghan tournent la page royale

Le prince Harry et son épouse Meghan vivent mardi leur dernier jour en tant que membres actifs de la famille royale britannique et se lancent, aux Etats-Unis et déjà dans la controverse, dans une nouvelle vie.

A peine la nouvelle de leur déménagement du Canada pour la Californie ébruitée, le président américain Donald Trump s’est empressé de faire savoir qu’il ne comptait pas financer leur protection. Et le quotidien conservateur The Times a dénoncé dans un éditorial vengeur leur indifférence au sort des Britanniques, durement touchés par la pandémie.

Harry, 35 ans, sixième dans l’ordre de succession au trône, et Meghan, 38 ans, cesseront mercredi d’être des membres actifs de la « firme », moins de trois mois après avoir bousculé l’institution en proclamant leur volonté d’indépendance.

Concrètement, ils ne pourront plus utiliser leurs titres d’Altesses royales ni représenter officiellement la reine. Ils seront libres de vivre loin d’un carcan royal qui leur pesait. Et de gagner de l’argent comme ils l’entendent grâce à leur statut de célébrités, sous la surveillance attentive de la famille royale et d’une presse méfiante qu’ils n’abusent de leur lien à la monarchie.

Dès lundi, le couple a dit au revoir aux 11 millions d’abonnés de leur compte @sussexroyal sur Instagram, conformément aux directives du Palais de ne plus exploiter l’adjectif « royal »: « Vous ne nous verrez peut-être plus ici, mais nos activités continuent ».

Après s’être un temps installé au Canada, le couple a déménagé la semaine dernière en Californie, où l’ex-actrice américaine dispose d’un carnet d’adresses et où vit sa mère Doria.

Le prince Harry a dénoncé à de multiples reprises la pression impitoyable des médias sur son couple, dont sa mère Lady Diana fut elle-même victime. Elle avait été tuée en 1997 dans un accident de voiture alors qu’elle était pourchassée par des paparazzi. Les « Sussex » en ont fait la raison principale de leur mise en retrait, disant vouloir couler des jours paisibles aux côtés de leur fils Archie, qui fêtera son premier anniversaire en mai.