Coup dur pour Elizabeth II : La Barbade va faire une croix sur son « passé colonial »

Coup dur pour Elizabeth II. Celle qui était encore considérée comme chef d’État de La Barbade, un pays indépendant depuis 1966 mais toujours considéré comme Royaume du Commonwealth, en perdra le contrôle symbolique dès novembre 2021.

« Le moment est venu de laisser complètement derrière nous notre passé colonial. Les Barbadiens veulent un chef d’État barbadien », a annoncé Sandra Mason, gouverneur général de l’île, à la télévision locale, rapporte Histoires Royales. Une ultime étape vers l’indépendance qui « ne sort pas de nulle part » a toutefois glissé un porte-parole de Buckingham Palace selon la BBC. Le passage de relai était dans les tuyaux depuis 2015. Le projet en vue ? Que le pays devienne ainsi la quatrième république anglophone de la CARICOM (La Communauté caribéenne, NdlR). Les internautes, eux, n’ont pas mis longtemps avant de proposer leur premier choix pour prendre les rênes de La Barbade : Rihanna.