Charlène est souffrante en Afrique de Sud, Jacques et Gabriella assurent le show à Monaco


Elle n’a pas pu être des leurs. Attendue au Grand Prix de Formule 1 de Monaco ce dimanche 23 mai, Charlène Wittstock a été contrainte de jeter l’éponge. Celle qui assiste à l’événement sportif aux côtés d’Albert II chaque année est malade et doit rester en Afrique du Sud où elle vient d’effectuer un voyage humanitaire.

C’est Monaco-Matin qui a rapporté l’information : la maman de Jacques et Gabriella a contracté « une infection de la sphère ORL » (oreilles, nez, gorge, glandes salivaires, NdlR) qui l’a empêchée de rallier le Rocher. « SAS La Princesse Charlène adresse ses meilleurs vœux à l’Automobile Club de Monaco, organisateur de l’événement, ainsi qu’aux pilotes et équipes impliqués dans cette grande compétition automobile », a-t-elle fait savoir par voie de communiqué. Discrète ces dernières semaines, Charlène de Monaco est brièvement revenue sur le devant de la scène en publiant une photo puissante pour appeler à la protection des rhinocéros en Afrique.

Qu’importe, son absence fut palliée par ses jumeaux de 6 ans avec brio. Vêtus de casquettes et de blousons à col rond rouges et blancs, les couleurs de la Principauté, Jacques et Gabriella ont déambulé dans les paddocks avec toute l’assurance du monde durant les essais du samedi. Un sans-faute qui aura fait oublier le faux départ de Charlène à quelque 13 000 kilomètres de là.