« C’était juste dingue »: Kim Kardashian, professeure d’un jour à Harvard

« J’ai eu l’occasion de parler de ma marque SKIMS (ndlr : une marque de sous-vêtements et de shapewear estimée à plus de 3 milliards de dollars). Mon partenaire et moi avons parlé de notre marketing, de nos challenges et de nos plus grandes victoires. Je suis très fière de ma marque, et de savoir qu’elle est au centre d’un cours à Harvard, c’est juste dingue. »

En réalité, il ne s’agissait pas à proprement parler d’un « cours », mais plutôt d’une conférence faisant partie d’un programme court proposé aux étudiants avant le début du second semestre. En d’autres termes, il s’agit d’une conférence facultative qui n’est pas liée à des crédits.

Selon une étudiante interrogée par NBC, son intervention était « intéressante ». « Le fait qu’il n’y ait pas de caméra dans la salle était un moment privilégié », a-t-elle expliqué.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes se sont moquées de sa venue. « Je pense que beaucoup de gens ne la respectent pas comme quelqu’un qui co-dirige une entreprise de plusieurs milliards de dollars », a regretté l’étudiante. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, Kim Kardashian (et sa famille en général) a su rentabiliser sa richesse et bâtir un véritable empire. En plus de SKIMS, Kim Kardashian est à la tête de l’entreprise cosmétiques KKW Beauty et d’une nouvelle société d’investissements, SKKY Partners. De quoi mériter une intervention dans une prestigieuse école de commerce!

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que des stars donnent un cours ou sont le sujet de cours dans les établissements d’enseignement supérieur.