Céline Dion rend un hommage bouleversant à Karine, sa nièce décédée à 16 ans

Une voix et un coeur en or. C’est en sa qualité de marraine du centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal que Céline Dion a fait part de sa détermination pour protéger les enfants. Un engagement qu’elle semble dédier à sa nièce Karine, morte à 16 ans après un combat de tous les instants contre la maladie.

« Mon fort, ma cause à moi, en tant que mère et en tant que fille d’une fratrie de 14, ce sont les enfants. Leur santé, leur avenir. Depuis toujours. Ils sont les plus beaux cadeaux que la vie puisse nous donner et il faut en prendre soin. Cette pandémie nous le révèle plus que jamais« , a écrit la chanteuse dans une lettre ouverte visible sur le site d’établissement. « Très tôt dans ma vie, avant même d’avoir des enfants, j’ai compris combien investir en pédiatrie pouvait être porteur d’avenir et d’espoir. Il y a près de 30 ans, ma nièce Karine, soignée ici à Sainte-Justine, s’éteignait à l’âge de 16 ans après un long combat contre la fibrose kystique », a-t-elle ajouté à l’occasion de la Journée de la philanthropie canadienne, le 15 novembre. Si la peine est toujours de mise, la diva se félicite chaque jour de voir les « pas de géant » effectués en médecine pédiatrique. « Tout ça est possible parce que des gens comme vous sont là derrière pour soutenir leurs plus grandes idées », a-t-elle adressé au personnel soignant.