Visite royale à Agadir : SM le Roi lance et inaugure une série de projets structurants

Visite royale à Agadir : SM le Roi lance et inaugure une série de projets structurants

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé jeudi et vendredi les cérémonies de lancement de projets ambitieux et structurants dans la ville d’Agadir et qui portent sur les secteurs des pêches maritimes, l’industrie et les nouvelles technologies, la formation et la santé. 430 millions DH pour la Cité des métiers et des compétences Souss-Massa (CMC)

Cette nouvelle Cité dont les travaux ont été lancés officiellement par le Souverain, jeudi, dans la commune Drarga, témoigne de la Haute sollicitude royale en faveur de la région du Souss-Massa et sa volonté d’ériger la région en pôle économique central du Royaume. La CMC Souss-Massa, qui sera construite sur 15 ha, dont 5 ha réservés pour une extension future, a été ainsi conçue pour accueillir 3.000 stagiaires en formation chaque année, avec une maison des stagiaires d’une capacité de 400 lits et couverts. Ce projet, qui nécessitera un investissement global de 430 MDH (non compris le coût de l’Institut de l’agro-industrie), comportera des infrastructures de nouvelle génération, notamment des espaces pédagogiques et de vie favorisant l’apprentissage, le développement des compétences techniques et transversales et l’épanouissement des stagiaires. La future CMC concernera 10 secteurs de métiers et se déclinera en 88 filières de formation, avec 80% diplômantes (ouvrier qualifié, technicien et technicien spécialisé) et 20% qualifiantes, de courte durée, permettant l’obtention d’un certificat de formation.

Par l’occasion le Souverain a présidé la cérémonie de signature de la convention relative au financement des CMC.

Cité de l’innovation Souss-Massa : Le PAI porte ses fruits

Premier fruit du Plan d’accélération régionale (PAI) lancé à Agadir par Sa Majesté le mois de janvier 2018, la nouvelle Cité de l’innovation Souss-Massa inauguré jeudi par le Souverain permet de doter la région d’une infrastructure d’accueil technologique, favorisant l’entrepreneuriat et la création de start-up innovantes à travers le processus d’incubation, la valorisation des résultats de la recherche scientifique au profit des secteurs économiques et des écosystèmes industriels de la Région et le transfert technologique et le rapprochement entre les entreprises et les structures de R&D.

Ce projet pilote, dont la réalisation a nécessité une enveloppe budgétaire de 42 millions de dirhams, dispose d’un incubateur d’entreprises et de start-up innovantes, d’un Centre de recherche et de développement abritant des laboratoires d’«Identification et analyse des entités naturelles», «Biotechnologie et santé», «Analyse des résidus», «Changement climatique et développement durable», «Eaux, énergie et énergies renouvelables» et «Industrie Lab».

Inauguration d’un point de débarquement aménagé (PDA) à Imourane

Dans la commune d’Aourir,  SM le Roi Mohammed VI a inauguré vendredi un nouveau un point de débarquement aménagé (PDA) des produits de la mer, réalisé pour un coût global de 24,6 millions DH. Le PDA des produits de la mer d’Imourane a nécessité un coût global de 24,6 millions de DH. Il bénéficie à 130 marins-pêcheurs opérant sur 52 embarcations artisanales. Avec une production annuelle prévisionnelle de 2.500 tonnes et un chiffre d’affaires annuel prévu aux alentours de 75 millions DH, ce projet est de nature à contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail de cette catégorie sociale, au développement et à la restructuration du secteur de la pêche artisanale à travers la création d’un pôle intégré dans son environnement économique et social, ainsi qu’à la préservation des ressources halieutiques. Le Souverain a, par la même occasion, remis 52 moteurs hors-bords au profit de la coopérative «Aftas Tamraght» d’Imourane.

55 millions de dirhams pour l’hôpital psychiatrique d’Agadir

Ce projet lancé vendredi par SM le Roi Mohammed VI traduit l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain au secteur de la santé, à travers notamment le développement des infrastructures hospitalières, le renforcement des services de santé primaires et leur rapprochement des citoyens.

Il ambitionne ainsi le renforcement de l’offre en psychiatrie, la formation médicale et paramédicale, l’amélioration de la prise en charge des patients atteints de troubles mentaux, en droite ligne de la stratégie du ministère de la santé en la matière qui prévoit la création d’hôpitaux régionaux spécialisés en psychiatrie à Agadir (projet objet du lancement), Kénitra et El Kelaâ des Sraghna. D’une capacité de 120 lits, le futur établissement hospitalier sera érigé sur un terrain de 25.097 m2 et comprendra un hôpital de jour, des services de psychiatrie, de pédopsychiatrie, de gériatrie, une unité de médecine légale et une autre d’addictologie, un pôle de consultations externes, un pôle hospitalisation (hommes-femmes-enfants) et un service d’urgence.