Vidéo- L’ANME plaide pour des médias nationaux «forts» et «performants»

[embedded content][embedded content]

Constituer des pôles médiatiques nationaux puissants et économiquement solides.

C’est la vision défendue par la présidence de l’Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) qui a tenu son assemblée générale le 22 septembre 2022 à Casablanca en présence de ses membres. A cette occasion, il a été procédé lors de cette séance à l’adoption à la majorité des rapports moral et financier de l’Association.

S’exprimant lors de cette réunion, Driss Chahtane, président de l’ANME, a expliqué que le secteur traverse actuellement une période charnière nécessitant l’accompagnement des entreprises médias, notamment les petites structures. «Nous avons l’ambition de devenir des entreprises productives et capables d’investir», indique-t-il ajoutant qu’il est essentiel de renforcer les entreprises du secteur. L’ambition serait aussi, pour la nouvelle présidence, de positionner les médias nationaux à l’échelle continentale, voire internationale, afin de défendre les intérêts du pays.