Transport routier : Piqûre de rappel sanitaire du ministère

Transport routier : Piqûre de rappel sanitaire du ministère

Il incite à poursuivre le strict respect des dispositions préventives comprises dans le cahier des charges 

Le ministère de l’équipement, du transport et de la logistique et de l’eau appelle les citoyens et les professionnels du secteur du transport routier (transport de marchandises, et le transport en commun des personnes) au respect des mesures sanitaires et des dispositions préventives relatives à la Covid19.

Dans un communiqué, le ministère souligne que «suite à l’interdiction des déplacements de et vers les huit villes, nous rappelons au respect des mesures sanitaires, notamment la distanciation sociale, le port du masque, l’usage des désinfectants et ce, en vue de préserver la sécurité de tous». Dans ce cadre, le ministère a donné des directives à respecter pour les professionnels du transport routier de marchandises.

Elle indique que «le nombre de passagers autorisés pour les véhicules de transport de marchandises est de deux personnes, à savoir le conducteur du véhicule et un accompagnant afin de préserver la santé des conducteurs professionnels et leurs accompagnants». S’agissant du secteur du transport en commun des personnes (transport public de voyageurs, transport mixte, transport touristique et le transport de personnels), le ministère exhorte à poursuivre le strict respect des mesures de prévention comprises dans le cahier des charges concernant la gestion des dangers de propagation de cette pandémie relatif aux entreprises de transport et ses employés, ainsi que le cahier des charges afférent aux gares routières, tout en incitant les voyageurs à faire preuve de coopération avec les différents intervenants en vue de se conformer à ces dispositions.

«Les voyageurs qui se déplaceront de et vers les villes précitées doivent obtenir une autorisation spéciale de déplacement délivrée par les autorités locales et ce, conformément au communiqué conjoint susmentionné», conclut la même source. Pour rappel, le ministère a mis à la disposition des citoyens, des professionnels et des employés, des services aux niveaux central et territorial, pour la bonne application desdites mesures nécessaires. Ils mettent également à leur disposition les services du centre d’appels 4646 pour répondre à leurs questions ou pour déposer leurs plaintes concernant les violations observées.