Sur le sol algérien, au vu et au su du monde entier : Le Polisario enrôle et arme des enfants


Sur le sol algérien, au vu et au su du monde entier : Le Polisario enrôle et arme des enfants

Le Polisario continue dans sa politique provocatrice et son non-respect de la légalité internationale et ce quelques jours seulement après la célébration de la journée internationale contre l’enrôlement forcé des mineurs.

Le front Polisario exploite l’innocence des enfants aux camps de Tindouf sur le territoire algérien, à travers leur utilisation pour ses thèses séparatistes et susciter la compassion des ONG internationales. Le front les entraîne à l’utilisation des armes à feu tout en les impliquant dans des manœuvres militaires bafouant ainsi toutes les conventions internationales interdisant l’enrôlement des enfants et leur utilisation dans des conflits militaires.

Le leader du front vient, en effet, de superviser la sortie d’une nouvelle promotion d’enfants soldats. Les choses ne s’arrêtent pas à ce niveau puisque les séparatistes imposent aux mineurs des travaux forcés tout en les privant de leurs familles sans oublier la diffusion à ces enfants d’une culture basée sur la violence et la haine.

Ces agissements doivent pousser à tirer la sonnette d’alarme pour que les ONG internationales prennent en main ce dossier à fin de lutter contre ces actions destructrices de la part des séparatistes. La communauté internationale doit agir très vite pour éviter que des enfants de moins de 10 ans soient initiés à l’utilisation des armes, sous l’instigation d’un front dont les agissements sont dignes d’une organisation terroriste.