SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Rabat la cérémonie officielle de clôture de « 2021 année de l’ICESCO pour la femme »


SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Rabat la cérémonie officielle de clôture de « 2021 année de l’ICESCO pour la femme »

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM), a présidé, mercredi au siège de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO) à Rabat, la cérémonie officielle de clôture de « 2021 année de l’ICESCO pour la femme ».

A son arrivée, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement de la garde municipale qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par le ministre de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports, M. Chakib Benmoussa et la ministre de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille, Mme Aawatif Hayar.

SAR la Princesse Lalla Meryem a été également saluée par le Wali de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, M. Mohammed Yacoubi, le président du conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, M. Rachid El Abdi, la présidente du Conseil communal de Rabat, Mme Asmaa Rhlalou, le président du Conseil préfectoral de Rabat, M. Abdelaziz Derouiche, le président du conseil d’arrondissement de l’Agdal-Riad, M. Abdelilah Idrissi Bouzidi et le directeur général de l’ICESCO, M. Salem Ben Mohamed El Malek.

Après lecture de versets du Saint Coran et l’exécution de l’hymne national, le directeur général de l’ICESCO a prononcé une allocution de circonstance dans laquelle il a exprimé ses sincères remerciements à SAR la Princesse Lalla Meryem qui accorde un intérêt particulier à la cause de la femme et sa profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le patronage de l’Année de l’ICESCO pour la femme.

Il a, ainsi, indiqué que la proclamation par l’ICESCO de 2021 Année de la femme sous le thème « Femmes pour le futur » n’est pas fortuite, mais il s’agit d’une décision bien méritée à même de rendre hommage aux femmes, en reconnaissance de leurs rôles pionniers avant et pendant la pandémie de Covid-19, notant que cette initiative reflète le souci de l’ICESCO de garantir à la femme son droit, lui accorder sa juste valeur et promouvoir son rôle dans l’édification de l’avenir.

Il a aussi passé en revue les différents programmes, projets et initiatives mis en œuvre par l’Organisation qui ont marqué cette année dédiée à la femme.

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Meryem a suivi une présentation vidéo intitulée « son de cloches », avant de procéder au lancement des « Cloches de sensibilisation au rôle de la femme dans l’avenir du monde islamique ».

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem a, également, visité les différents espaces d’une exposition tenue à cette occasion, qui comprend notamment des œuvres d’art plastique et des produits d’artisanat.

L’ICESCO a proclamé 2021 Année de la femme pour lui rendre hommage, renforcer son rôle pionnier et hisser son statut dans le cadre de la nouvelle vision de l’Organisation qui relève de son Plan stratégique 2020-2030, visant à édifier un système civilisationnel innovant et créatif pour le monde islamique, et assurer aux femmes, jeunes et enfants leurs droits éducatifs, scientifiques, culturels, technologiques et environnementaux.

Le programme de l’Année de la femme a été marqué par sa diversité et s’est focalisé sur plusieurs axes, qui ont porté essentiellement sur l’autonomisation et le renforcement des capacités de la femme, son intégration dans la société, l’alphabétisation et la protection du droit des filles à l’éducation, ainsi que sur la lutte contre l’inégalité des sexes.