Sahara marocain : Washington réitère son soutien au plan d’autonomie


Sahara marocain : Washington réitère son soutien au plan d’autonomie

La Sous-secrétaire d’État américaine, Wendy Sherman, en visite au Royaume, a réitéré, mardi à Rabat, le soutien de Washington au plan d’autonomie, proposé par le Maroc en 2007, en tant que solution définitive au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

« Les États-Unis continuent de considérer le plan d’autonomie marocain comme sérieux, crédible et réaliste, et en tant qu’approche pouvant répondre aux aspirations des populations de la région », a affirmé la responsable américaine, qui a eu des consultations politiques avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et a co-présidé avec lui la session du dialogue stratégique Maroc-États-Unis sur les questions politiques régionales.

A cette occasion, les deux parties ont exprimé leur « soutien ferme » à l’Envoyé Personnel du Secrétaire général de l’ONU, M. Staffan de Mistura, dans la conduite du processus politique relatif au Sahara, mené sous les auspices des Nations Unies, indique un communiqué conjoint ayant sanctionné cette session du dialogue stratégique.

M. Bourita et Mme Sherman ont d’ailleurs évoqué la Déclaration conjointe, signée le 22 décembre 2020 par le Royaume du Maroc, les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat d’Israël, consacrant la reconnaissance américaine de la pleine souveraineté du Royaume sur son Sahara, de même qu’ils ont discuté des moyens de renforcer cette coopération.

La responsable américaine a salué, dans ce sens, l’approfondissement continu des relations entre le Maroc et Israël.

Le dialogue stratégique Maroc-États-Unis sur les questions politiques régionales a été l’occasion pour les diplomaties américaine et marocaine de passer en revue une série de questions d’intérêt commun, dont la coopération dans le domaine de la sécurité et des droits de l’Homme, et de couvrir des questions d’ordre régional ayant trait au Sahel, à la Libye et à l’Ukraine.

Ce dialogue s’inscrit dans le cadre des consultations stratégiques régulières entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique.