Renversement d’un autocar à Errachidia : Le bilan grimpe à 17 morts


Renversement d’un autocar à Errachidia : Le bilan grimpe à 17 morts

Depuis dimanche, le bilan du drame d’Errachidia ne cesse de s’alourdir. Lundi matin, les corps de trois autres personnes portées disparues ont été retrouvés dans le cadre des recherches menées depuis dimanche par les services concernés. Les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent pour retrouver d’éventuels portés disparus. Ce nouveau drame après celui de Taroudant est survenu dimanche 8 septembre dans la province d’Errachidia. Un autocar reliant Casablanca et Rissani s’est renversé au niveau du pont «Oued Damchan » (commune d’El Khank) dans la province d’Errachidia. Le nombre des rescapés suite à cet accident s’élève jusqu’à présent à 30 personnes lesquelles ont reçu les consultations et les soins nécessaires à l’hôpital régional Moulay Ali Cherif à Errachidia. Dimanche, le directeur régional de la santé à Drâa- Tafilalet, Khaled Salmi, avait signalé que l’état de santé des 29 personnes blessées dans le renversement de l’autocar «est stable et ne suscite pas d’inquiétudes». M. Salmi avait néanmoins fait savoir que 11 des blessés doivent rester sous surveillance médicale pour 24 heures supplémentaires. Selon les autorités locales de la wilaya de Draâ-Tafilalet, le chauffeur de l’autocar qui avait pris la fuite juste après l’accident s’est rendu, lundi matin, aux autorités sanitaires de l’hôpital régional Moulay Ali Chérif.Le conducteur, qui était considéré parmi les personnes portées disparues, a été placé dans un pavillon spécial pour recevoir les soins nécessaires sous la surveillance des services de sécurité dans l’attente d’un examen judiciaire par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet. Signalons que sur Hautes instructions royales, une délégation de haut niveau s’est rendue dimanche sur place «pour s’enquérir de la situation sur le terrain suite à la crue de l’Oued Damchan ». Formée du ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, du ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara et du Général de Corps d’armée Mohamed Haramou, commandant la gendarmerie royale, cette délégation a reçu des explications sur les mesures prises et les moyens mobilisés pour soigner les blessés. Ils se sont notamment rendus au chevet des personnes blessées dans cet accident soignées à l’hôpital régional Moulay Ali Cherif. Rappelons qu’un premier bilan provisoire faisait état de six morts dans le renversement de l’autocar alors que 27 passagers avaient été sauvés et transférés à l’hôpital régional Moulay Ali Cherif.