L’UMT et les syndicats européens veulent renforcer leur partenariat


L’UMT et les syndicats européens veulent renforcer leur partenariat

Rencontre entre Miloudi Moukharik et le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats

Vers un renforcement des relations entre l’UMT et la CES. En effet, le secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik, et le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES), Luca Visentini, ont examiné les moyens de renforcer les relations entre les deux organisations et la possibilité d’intensifier les formes de solidarité et d’unifier leurs positions. Cette rencontre, tenue samedi à Casablanca, s’inscrit dans le cadre des relations internationales de solidarité et de coopération liant l’UMT et la CES et intervient en prélude à la tenue de la cinquième conférence de la Confédération syndicale internationale (CSI), prévue en novembre 2022 à Melbourne (Australie).

Selon un communiqué de l’UMT, lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des membres du secrétariat national de l’Union et la délégation accompagnant M. Visentini, les deux parties ont salué la qualité de la coopération qui caractérise les relations entre les deux organisations. Il a, à cet égard, rappelé les défis auxquels est confronté le mouvement syndical du fait de la succession de crises économiques et sociales telles que la mondialisation non régulée et les pratiques déloyales des entreprises multinationales, outre les répercussions de la pandémie de Covid-19.

Les deux parties ont également passé en revue les aspects de la mobilisation dans le cadre de la CSI pour un nouvel ordre mondial basé sur la durabilité, l’inclusion et la justice sociale au service des intérêts des travailleurs à travers le monde.

Cette rencontre a constitué l’occasion pour M. Visentini, candidat au poste de secrétaire général de la CSI, de présenter les grandes lignes de son programme et les priorités qu’il propose pour occuper ce poste. D’après le communiqué, M. Visentini a également sollicité «le soutien et l’assistance de l’UMT, en sa qualité de membre engagé dans cette organisation internationale et vice-président et membre du bureau exécutif». M. Moukharik a, par ailleurs, fait part de la concordance des points de vue à l’égard de plusieurs dossiers et priorités, notant que l’UMT qualifie de positif le programme électoral de M. Visentini, qui est d’origine italienne.

Les deux parties ont également réitéré leur détermination à continuer à développer la coopération et la solidarité entre l’UMT et la CSE, et à poursuivre la coordination, l’échange des rencontres et des consultations en vue d’élaborer un programme d’action ambitieux qui serve les intérêts des travailleurs à travers le monde et la classe ouvrière marocaine.

La CSI dont le siège à Bruxelles constitue la plus grande confédération syndicale internationale avec 332 organisations syndicales de 163 pays et plus de 200 millions de membres à travers le monde.