Le discours Royal, une feuille de route pour donner un nouvel élan socio-économique au Maroc, souligne la presse polonaise


Le discours Royal, une feuille de route pour donner un nouvel élan socio-économique au Maroc, souligne la presse polonaise

Le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la nation, à l’occasion du 23ème anniversaire de la Fête du Trône, constitue une feuille de route pour donner un nouvel élan socio-économique au Maroc, souligne la presse polonaise.

Les journaux Polonia, Polski news et Mazowsce news ont repris de larges extraits du discours Royal, mettant l’accent sur la vision du Souverain relative au parachèvement des projets de développement visant à bâtir le Maroc de demain. La réforme du code de la famille figure au centre des préoccupations de SM le Roi eu égard au rôle important de la femme dans le développement et le progrès du pays, ont-ils relevé.

SM le Roi insiste sur la nécessité d’assurer la pleine participation des femmes marocaines dans tous les secteurs, le but étant de renforcer la cohésion sociale, l’unité du pays et mobiliser toutes les volontés pour que le Royaume aille de l’avant, écrit l’éditorialiste du journal Polonia, qui salue la résilience de l’économie marocaine, en dépit d’un environnement instable marqué par les effets persistants de la crise du Covid19 et l’impact des grands événements internationaux sur l’économie nationale et internationale.

Enchainant sur le même ton, Polski news note que le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi, œuvre pour un développement qui profite à toutes les catégories sociales, notamment les plus démunis, citant à ce propos le registre social unifié considéré comme le principal mécanisme pour l’octroi d’un soutien efficace.

Ce projet social vise, entre autres, l’instauration des fondements de la souveraineté sanitaire au profit des citoyens, ajoute la publication.

S’agissant des investissements, le journal Mazowsce news relève que SM le Roi, conscient de l’impact important de la coopération internationale, a appelé le gouvernement à faciliter la mission des investisseurs étrangers qui choisissent le Royaume pour y développer leurs activités, en levant toutes barrières administratives qui se dressent sur la voie de la promotion des investissements.

Les médias polonais ont indiqué également que le Souverain aspire à l’établissement de relations normales avec le voisin algérien, afin de sortir de cette situation marquée notamment par la fermeture des frontières et l’absence de coopération économique bilatérale, autant de barrières qui empêchent l’interaction et l’entente entre les deux peuples frères.