Le développement agricole et rural de Taroudant et Tiznit en marche


Le développement agricole et rural de Taroudant et Tiznit en marche

Une série de projets ont été lancés samedi et dimanche par Mohammed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts au niveau des provinces de Taroudant et Tiznit.

Construction et réhabilitation de routes sur une longueur de 8.5 km au profit de 3500 bénéficiaires

Au niveau de la commune territoriale Imi N’tayert relevant de la province de Taroudant, le ministre a lancé les travaux de revêtement de la piste reliant la RP1716 au douar Idawlimit.   D’un coût global d’environ 2.2 millions DH, ce projet porte sur la réhabilitation et le revêtement d’une piste sur une longueur de 2.5 Km permettant de désenclaver la population rurale de plusieurs douars, et ce au profit de 1000 bénéficiaires.
Au centre d’Igherm, le ministre a procédé au lancement du projet de la construction d’une route goudronnée reliant la RP106 au douar Afergal sur une longueur de 6 km, au niveau de la commune d’Adar. D’un coût global de 12 millions de dirhams, ce projet a pour objectifs de désenclaver les douars, d’améliorer la fluidité de la circulation et les conditions de production et de commercialisation ainsi que l’encouragement à l’investissement dans le domaine agricole. Ce projet va bénéficier à 2500 agriculteurs.


Plan d’action du Cercle d’Ighrem 2022-2023 dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030

Au niveau également du centre d’ighrem, le ministre a pris connaissance des données se rapportant au plan d’action du Cercle d’Ighrem 2022-2023 dans le cadre de la Stratégie Génération Green 2020-2030, qui vise à donner la priorité à l’élément humain et poursuivre la dynamique de développement agricole à travers divers projets et programmes concernant les deux filières végétale et animale.


Lancement des travaux du projet de protection des terres agricoles

Au centre d’Ighrem, le ministre a également lancé le projet de protection des terres agricoles, qui s’inscrit dans le cadre du programme de préservation et protection des terrains agricoles menacés par les crues au niveau des zones de montagnes, dans la commune Adar. D’un coût global d’environ 2.3 millions DH, ce projet porte sur la protection des terres agricoles aux bords des oueds contre les crues par les techniques de gabionnage et le renforcement et construction des terrassettes afin de limiter la perte des sols par érosion en terrain de pente.


Lancement d’un projet de construction d’une unité de valorisation des produits de  terroir au profit des femmes rurales

Au niveau de la collectivité territoriale d’Igherm, le ministre a lancé le projet de construction d’une unité de production et de valorisation des produits de terroir en faveur des femmes rurales, au niveau de la commune territoriale Sidi Mzal. Installée sur une superficie de 220 mètres carrés et pour un coût total d’environ de 0.97 million de dirhams, cette unité vise la valorisation et la commercialisation des produits de terroir, l’amélioration des conditions de travail et de production ainsi que l’amélioration des revenus des femmes rurales notamment les jeunes. 

Présentation des projets de développement socio-économique réalisés au niveau du cercle d’Igherm

Au niveau de la même collectivité territoriale d’Ighrem, le ministre a pris connaissance des projets de développement socio-économique réalisés par l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA). Depuis sa création, l’ANDZOA a atteint des résultats importants dans le cadre du Programme de développement intégré 2012-2022 des communes territoriales relevant du cercle d’Ighrem, visant l’amélioration des indicateurs socio- économiques. Avec une enveloppe budgétaire globale de 35,6 millions, dont la contribution de l’ANDZOA dépasse les 10 millions de dirhams, les réalisations enregistrées au niveau du cercle d’Igherm consistent en la garantie de l’accès aux services de base ainsi que la contribution dans les activités économiques notamment l’agriculture.

Construction et réhabilitation de routes sur une longueur de 24.7 km 

Au niveau de la province de Tiznit, et dans le cadre du programme de la réduction des disparités territoriales et sociales, le ministre a procédé au lancement des travaux de construction de la piste rurale reliant la commune territoriale Tassrirt au douar Ikhfifolou sur une longueur de 17,5 km et d’un coût global d’environ 8 millions DH.
Au niveau de la commune territoriale d’Ida Gougmar, le ministre a procédé au lancement des travaux de revêtement bicouche (corps de chaussée) de la piste rurale reliant douar Aguerd n’tsegdel et douar Takatert sur une longueur de 7,2 km et pour un coût global de 8,8 millions de dirhams.

Plan d’action de la province de Tiznit dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030

Au niveau de la commune territoriale d’Afella Ighir, le Ministre a pris connaissance des données se rapportant au plan d’action de la province de Tiznit dans le cadre de la Stratégie Génération Green 2020-2030, et qui vise à donner la priorité à l’élément humain et poursuivre la dynamique de développement agricole.


Programme de développement des vallées Ait Mansour 

Au niveau de la commune territoriale Afella Ighir, le ministre a visité la vallée Ait Mansour et a pris connaissance de l’état d’avancement des projets initiés dans le cadre du programme de développement des vallées d’Issi Ait Mansour Afella Ighir (enveloppe globale de 163 millions de dirhams).

Il a également procédé au lancement des travaux de protection des terres agricoles en gabions. Ce programme porte sur la mobilisation des eaux agricoles, la protection des terres agricoles aux berges des oueds, l’amélioration de l’efficience du réseau d’irrigation, l’appui aux agriculteurs et l’éclaircissement du couvert végétal de la vallée.


Inauguration de deux unités de valorisation des produits de terroir 

Au niveau de la commune territoriale d’Afella Ighir, le ministre a procédé à l’inauguration d’une unité de production et valorisation des produits de terroir «Zaouia Timguidcht» au profit de la coopérative agricole Naqae Tabiaa.

D’un coût total de 0.95 million de dirhams, cette unité a pour objectif la valorisation et la commercialisation des produits de terroir (l’huile d’argane, amlou, le couscous), et l’amélioration des conditions de travail et de production ainsi que les revenus des femmes rurales bénéficiaires.

Au niveau de la commune territoriale de Tarsouat, le ministre a procédé à l’inauguration d’une unité de production et valorisation des produits de terroir au profit de la coopérative agricole Awala.

D’un coût total de 0,95 million de dirhams et d’une capacité de 5000 kg par mois, l’unité vise la valorisation et la commercialisation des produits du terroir.


Programme de plantation d’arganier au niveau du périmètre d’arganiculture à Tiouadou

Le ministre a procédé également à la visite du périmètre d’Arganiculture à Tiouadou pour s’enquérir de l’état d’avancement du programme de plantation d’arganier au niveau de la province de Tiznit.

Le programme consiste en la plantation de l’arganier agricole sur une superficie de 3340 hectares, la plantation de plantes aromatiques et médicinales sur une superficie de 710 hectares et la mise en place d’installations hydrauliques pour la collecte des eaux pluviales. En matière de réalisations, 2092 ha ont été plantés et 768 ha en cours de plantation. Au niveau du périmètre Tiouadou et Aguerd Imelaln la superficie de plantation est de 253 ha dont le nombre de bénéficiaires est de plus de 238 personnes qui ont mobilisé collectivement leurs terrains privés pour la mise en place du projet de plantation d’arganier. La réalisation de ce périmètre a mobilisé un budget de 5,2 millions de dirhams sur une durée de 36 mois. Dans le cadre du projet de la pérennisation du périmètre d’arganiculture à Tiouadou, le ministre a procédé à la distribution des engins de l’irrigation au profit des associations porteuses de projets.

D’un coût global de près de 2.77 millions de dirhams et sur une superficie de 1005 hectares, ce projet permettra aux bénéficiaires de sécuriser les opérations d’irrigation dans les périmètres plantés, préserver le champ environnemental de l’arganier et améliorer la situation socio-économique des bénéficiaires de ce projet.

blank blank blank