Lancé par Afriquia depuis 2019, le programme «Mécano Al Magrib» a 7000 mécaniciens adhérents


Lancé par Afriquia depuis 2019, le programme «Mécano Al Magrib» a 7000 mécaniciens adhérents

Ce sont 7000 mécaniciens à l’échelle nationale qui ont adhéré au programme «Mécano Al Magrib» lancé par Afriquia depuis 2019.

En détail, ce programme vise à «soutenir et à former la communauté de mécaniciens sur l’ensemble du territoire national».

De plus, ce programme, exclusivement réservé aux professionnels et étudiants de la mécanique automobile, est une plate-forme à but non lucratif unique. Il a pour vocation le développement et l’animation d’une communauté de professionnels de la mécanique. Il a pour mission également la valorisation des métiers de la mécanique, le renforcement des capacités techniques et relationnelles des adhérents pour faire face aux défis des avancées technologiques ainsi qu’à l’évolution du marché automobile, voire le développement personnel et professionnel des adhérents.

Quant à l’opérationnalisation du programme, elle a été, tel que le précise la société, réalisée à travers «une tournée de 2 mois pour plus de 13 grandes villes du Royaume». L’objectif étant de présenter ce programme aux mécaniciens du pays et de les inviter à y adhérer en tant que membres. «Ces rencontres régionales ont permis de recruter plus de 3000 membres dans un premier temps. Puis en 2021, le recrutement des membres s’est poursuivi à travers une opération de porte-à-porte qui a permis de recruter plus de 4000 membres supplémentaires», avance Afriquia.

Mieux encore, la société est consciente des difficultés auxquelles faisaient face les mécaniciens qui voyaient leur avenir dans la mécanique compromis par manque de compétences. A cet effet, elle a joint ses efforts à ceux de l’OFPPT par le biais de Mécano Al Maghrib. Dans ce sens, les deux structures ont «lancé, en mars 2021, le cycle Maalam qui est la 1ère formation qualifiante en faveur des professionnels de la Mécanique, membres de la plate-forme Mécano Al Maghrib ».

blank

Pour l’heure, les formations qualifiantes du cycle «maâlem» comptent, tel que l’ajoute la société, «près de 1000 bénéficiaires à l’échelle nationale dont près de 600 mécaniciens formés et près de 400 en cours de formation». Ce programme de formation qualifiante, qui s’étale sur 3 mois et qui profitera à près de 3000 adhérents du programme Mécano Al Maghrib à l’horizon 2023 est accessible sans restriction d’âge ou de niveau scolaire, dispensé par les établissements de formation relevant de l’OFPPT à l’échelle nationale, déployé dans 17 centres de l’OFPPT sur 15 villes du Royaume et couronné par l’octroi d’un certificat reconnu par les pouvoirs public.

De surcroît, cette 1ère formation qualifiante a présenté un bilan qualifié par Afriquia de «très positif avec un taux de réussite de la 1ère promotion avoisinant les 80% puisque 206 lauréats parmi les 263 inscrits à la 1ère promotion ont pu passer les examens de certification». Et ce n’est pas tout. Une 2ème promotion du cycle Maâlem, ayant démarré en novembre 2021, est en phase de passer les examens de certification au niveau de 13 établissements de formation professionnelle relevant de 8 directions régionales de l’OFPPT. Une 3ème promotion de près de 465 mécaniciens a été lancée en mars 2022 dans 15 villes du pays dont Dakhla, Laâyoune et Guelmim.

Cette année s’est également distinguée par les 1ères Olympiades nationales de la mécanique à Casablanca en vue d’organiser une seconde édition à travers tout le Royaume d’ici 2023. Et désormais, le programme Mécano Al Maghrib se focalisera davantage sur les canaux d’animation des adhérents à travers le digital et le face à face via le coaching entre autres.