Maroc

Education aux droits de l’Homme : Le lancement officiel du Plan arabe se fera au Maroc

Ce lancement du Plan arabe pour l’éducation aux droits de l’Homme aura lieu en décembre prochain au Royaume.

A l’issue de sa 52ème session au siège du Secrétariat général de la Ligue des États arabes, la Commission permanente arabe pour les droits de l’Homme a mis en avant l’initiative du Maroc d’inscrire un point sur les mécanismes nationaux de mise en œuvre, de reporting et de suivi dans le domaine des droits de l’Homme à l’ordre du jour.

La Commission permanente arabe pour les droits de l’Homme a salué l’initiative du Royaume du Maroc pour accueillir en décembre prochain les activités du lancement officiel du Plan arabe pour l’éducation aux droits de l’Homme. A l’issue de sa 52ème session au siège du Secrétariat général de la Ligue des États arabes, la commission a exhorté les autorités compétentes des pays arabes à participer à cet événement, qui se tiendra sous le thème « Le Plan arabe pour l’éducation aux droits de l’Homme entre texte et application ».

Elle a également mis en avant l’initiative du Maroc d’inscrire un point sur « les mécanismes nationaux de mise en œuvre, de reporting et de suivi dans le domaine des droits de l’Homme » à l’ordre du jour.
Par ailleurs, la commission a recommandé d’encourager les États membres à créer et à renforcer les mécanismes nationaux de mise en œuvre, à établir des rapports et à assurer le suivi, tout en les exhortant à apporter le soutien politique, technique et financier nécessaire pour leur permettre de jouer leur rôle.
Elle a appelé les États membres à faire part au Secrétariat général de leurs expériences et leurs meilleures pratiques relatives aux mécanismes nationaux de mise en œuvre et de suivi, et à charger le Secrétariat général de les diffuser pour en tirer bénéfice.

Il a été convenu d’organiser un Forum régional portant sur les mécanismes nationaux arabes de mise en œuvre, de reporting et de suivi visant à renforcer la coopération, le partenariat, le dialogue et l’échange d’expertise et d’expériences arabes et internationales, et de charger le Secrétariat général, de la coopération avec les autorités compétentes du Royaume du Maroc et des États membres qui souhaitent élaborer un document conceptuel avant les travaux du Forum.
Il a été également procédé au choix du thème «Protéger la famille et renforcer ses liens», en tant que thème de la célébration de la Journée arabe des droits de l’Homme (16 mars), tout en chargeant le secrétariat technique de la commission d’élaborer un document conceptuel sur le thème choisi et le diffuser aux États membres avant la fin de 2023.
A l’issue des travaux de sa session, la commission a soumis son rapport final et ses recommandations concernant les points inscrits à l’ordre du jour à la 160ème session du Conseil de la Ligue des États arabes au niveau des ministres arabes des affaires étrangères, présidé par le Royaume de Maroc, qui se tiendra le 6 septembre.

Les travaux de la 52ème session ordinaire de la Commission permanente arabe pour les droits de l’Homme avaient débuté, dimanche, au siège du Secrétariat général de la Ligue des États arabes au Caire, avec la participation du Maroc.
Le Maroc est représenté à cet évènement de trois jours par une délégation conduite par Abdelkarim Boujradi, secrétaire général de la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme.