Droits de l’Homme : Le Maroc ne ménage aucun effort pour renforcer ses acquis


Droits de l’Homme : Le Maroc ne ménage aucun effort pour renforcer ses acquis

Profondément attaché aux valeurs de respect et de promotion des droits de l’Homme, le Maroc ne ménage aucun effort pour renforcer davantage ses acquis institutionnels et normatifs en la matière, a affirmé, mardi à Genève, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber. 

Intervenant à l’occasion de la 51è session du Conseil des Droits de l’Homme (CDH), M. Zniber a souligné que SM le Roi Mohammed VI a annoncé lors de la fête du Trône d’importantes réformes concernant le statut de la femme au Royaume, visant, notamment, à mettre en action les institutions constitutionnelles en charge d’appliquer la parité, et ce, quelques semaines après l’examen du rapport du Maroc devant le CEDAW, le 22 juin 2022.

Sur le plan de la promotion du respect des droits de l’homme aux niveaux régional et international, le Maroc a abrité, les 06 et 07 septembre, le forum régional d’Afrique-Moyen-Orient sur les minorités, qui fut l’occasion de prendre la mesure de l’engagement du Royaume en faveur des droits des minorités, a-t-il fait observer.

Dans le même élan, la ville de Marrakech accueillera, les 07 et 08 décembre prochain, une conférence internationale regroupant plusieurs dizaines de mécanismes nationaux des droits de l’homme de par le monde, et différentes autres parties prenantes, pour échanger sur les rôles de ces mécanismes, et explorer les moyens de fédérer les efforts, pour constituer une plateforme de mise en réseau, d’apprentissage mutuel et de concertation pour des réponses pertinentes aux défis communs, a souligné le diplomate.

Par ailleurs, M. Zniber a tenu à féliciter, au nom de la délégation marocaine, Volker Türk pour sa nomination au poste de Haut-commissaire aux droits de l’homme, et à l’assurer du soutien du Royaume à son mandat.

S’agissant de la présente session, la délégation marocaine continuera à contribuer énergiquement à promouvoir de nombreux sujets intéressant le Conseil, a-t-il ajouté.

Ainsi, en tant que membres de Core Group, le Maroc contribuera à l’établissement de 10 projets de résolutions, abordant, en plus de certaines situations pays, les thématiques de l’éducation, du développement, de la justice transitionnelle, de la jeunesse, du rôle de la prévention, de la sécurité des journalistes et de l’assistance technique, a détaillé M. Zniber.

De même, et en perspective de la 41ème session de l’EPU, le Maroc, avec d’autres partenaires, organise, le 21 septembre, un side-event sur ‘’la contribution des acteurs locaux dans l’élaboration de rapports de l’Examen Périodique Universel’’, a-t-il conclu.