Déconfinement : Voici les secteurs concernés par les nouvelles mesures

Déconfinement : Voici les secteurs concernés par les nouvelles mesures

Elles prendront effet la nuit du 24-25 juin

Les autorités ont tenu en haleine l’opinion publique durant toute la nuit de samedi à dimanche. Finalement, le communiqué conjoint de l’Intérieur, de la Santé, et de l’Industrie et commerce tombe à la mi-journée du dimanche avec les détails. Pour l’heure, les autorités semblent accélérer l’allègement des mesures adoptées au début de l’état d’urgence. Dans le détail, les trois ministères précités viennent d’autoriser la réouverture des restaurants, cafés sous conditions.

Pour ces derniers, les propriétaires pourront servir sur place leurs clients mais à condition de ne pas dépasser 50% de la capacité d’accueil des établissements concernés. Ces mesures qui prennent effet, dès le 24 juin prochain, concernent également les espaces de loisirs tels que les salles de sports, et hammams avec la même condition concernant la capacité d’accueil. De même les autorités ont décidé à partir de la même date d’autoriser la reprise des activités dans les galeries et grands centres commerciaux ainsi que les « kissariats » selon des conditions qui seront directement communiquées aux gérants.

Ces décisions ont été expliquées par une volonté de la part des responsables d’adapter les mesures de prévention à la situation épidémiologique dans le pays et à une orientation consistant à un retour à la normale selon une approche progressive dans le but notamment de redémarrer le moteur de l’économie nationale. Ainsi, les récentes décisions des autorités couvrent également d’autres secteurs. Dès mercredi, les activités liées aux productions audiovisuelles et cinématographiques pourront reprendre. S’agissant du transport, il sera permis désormais de se déplacer entre les villes que ce soit pas route ou bien par voie ferroviaire sans oublier les vols domestiques selon des conditions spéciales.

La communication des ministères a par ailleurs apporté des précisions concernant les mesures sanitaires des zones 1 et 2 qui demeurent également en vigueur en dépit de l’allégement. Au niveau de la zone 1, il sera possible de se déplacer entre les régions de cette zone à condition de présenter sa carte nationale d’identité. Les plages seront également rouvertes au niveau de cette zone à condition de respecter les règles de distanciation physique. Aussi, les activités touristiques intérieures pourront reprendre alors que les établissements hôteliers seront autorités à rouvrir bien évidemment sans dépasser pour autant 50% de la capacité d’accueil. Dans la zone 2, les citoyens pourront se déplacer dans les ressorts territoriaux des provinces et préfectures sans nécessité d’une autorisation administrative.

Les personnes désirant se déplacer en dehors des ressorts territoriaux de leurs provinces ou préfectures devront être nécessairement munies d’un ordre de mission, un certificat professionnel ou encore une autorisation de la part des autorités locales. Les magasins commerciaux, eux, ne seront plus tenus de fermer à 20h alors que les salons de beauté et de coiffure seront autorisés à reprendre leurs activités sans dépasser la moitié de leur capacité de service. Dans la zone 2, il a été décidé en outre de rouvrir les espaces publics en plein air comme les jardins et promenades. Dans ce sens, les activités sportives individuelles seront aussi autorisées comme la marche et le cyclisme.

Il faut préciser que les autorités ont décidé de maintenir toutes les autres restrictions à l’échelle nationale concernant notamment les musées, les salles de cinémas, les théâtres, les piscines publiques ainsi que les rassemblements publics comme les cérémonies de mariages et de funérailles. A noter enfin que les autorités ont appelé tous les citoyens à rester mobilisés pour réussir toutes les mesures visant à endiguer la pandémie, notamment les gestes barrières, les règles d’hygiène, le port des masques et bavettes de protection ainsi que le téléchargement de l’application « Wiqaytna ». La même source ajoute qu’en cas d’apparition d’un nouveau foyer de contagion, des mesures spéciales seront prises pour limiter la propagation du virus.