Bientôt une Cité des arts et de la culture pour Essaouira

Bientôt une Cité des arts et de la culture pour Essaouira

Inauguration royale d’un Complexe intégré de l’artisanat

La ferme volonté de SM le Roi Mohammed VI de consacrer la vocation d’Essaouira en tant que ville d’histoire, d’art et de patrimoine s’est illustrée, vendredi, à travers le lancement par le Souverain de la réalisation d’une Cité des arts et de la culture et l’inauguration d’un Complexe intégré de l’artisanat. Ces deux projets traduisent l’intérêt particulier qu’accorde SM le Roi au secteur de l’artisanat, Sa détermination à en faire un levier de développement économique et social, et sa ferme volonté de préserver et de valoriser le patrimoine artisanal et artistique de la Cité des Alizés, riche de son identité plurielle aux multiples affluents et de son authentique culture de vivre ensemble. Mobilisant des investissements de l’ordre de 350 millions de dirhams (MDH), le projet de Cité des arts et de la culture sera réalisé sur un terrain de 3,6 ha et devra permettre à la ville de disposer d’un grand espace de formation et de répétitions pour les troupes de musique et de théâtre, à la mesure de la renommée et de la stature internationales de Mogador.

La future Cité des arts et de la culture comprendra notamment un grand théâtre d’une capacité de 1.000 places, un conservatoire de musique, une maison du livre, un musée des arts traditionnels et un autre de thé, une esplanade (scène extérieure) pouvant accueillir jusqu’à 30.000 personnes et un parking souterrain. Ce projet sera réalisé dans un délai de 48 mois, dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’intérieur (130 MDH), le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration (50 MDH), le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, de l’eau et des forêts (assiette foncière), le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la Ville (50 MDH), le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports (60 MDH) et le Conseil régional de Marrakech-Safi (60 MDH). SM le Roi a présidé, à cette occasion, la cérémonie de signature de la convention de financement relative à ce projet. Elle a été signée par Abdelouafi Laftit, ministre de l’intérieur, Mohamed Benchaaboun, ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, de l’eau et des forêts, Nouzha Bouchareb, ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et El Hassan Abyaba, ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement.

Par la suite, le Souverain a procédé à l’inauguration du Complexe intégré de l’artisanat d’Essaouira, d’un coût global de 18,5 MDH. Ce complexe devra assurer aux jeunes de la région une qualification professionnelle adaptée à la réalité socio-économique du secteur de l’artisanat, principalement à travers le mode de formation par apprentissage, ainsi qu’une intégration dans le marché du travail.