Administrations pénitentiaires : L’Afrique en conclave à Rabat

Administrations pénitentiaires : L’Afrique en conclave à Rabat

Le Maroc accueille le 1er forum dans le but de renforcer la coopération Sud-Sud

Les administrateurs pénitentiaires africains en conclave à Rabat. En effet, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion organise, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 1er Forum des Administrations pénitentiaires et de la réinsertion d’Afrique, sous le thème «Une vision commune pour renforcer la coopération Sud-Sud et confronter les défis et les contraintes de la gestion des institutions pénitentiaires».

«Cet événement de haute importance est animé par trois objectifs majeurs : Exposer l’expérience marocaine dans la gestion des affaires pénitentiaires sur les plans de la sécurité et de la réinsertion, unifier la gestion des défis sécuritaires communs aux pays africains et, enfin, promouvoir la modernisation de la gouvernance pénitentiaire à l’échelle continentale», apprend-on auprès des organisateurs. «La coopération Sud-Sud est un fondement stratégique de la politique étrangère du Royaume. Cette constance reflète la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui veille à renforcer les liens bilatéraux et multilatéraux que le Maroc a depuis toujours établis avec les pays du Sud en général, et avec les pays frères et amis africains de manière particulière», précise la même source. Il faut dire que la gestion pénitentiaire est une discipline à la fois complexe, faisant appel à plusieurs spécialisations et doit tenir compte des réalités sociales qui dominent les relations humaines dans la société.

«Le Royaume du Maroc, qui a choisi l’universalité comme principe de base encadrant la liberté individuelle et collective, a veillé à faire évoluer constamment ses institutions, sa législation sectorielle et les fondements constitutionnels organisant l’Etat dans toutes ses ramifications. A cet égard, la gestion pénitentiaire fait partie des secteurs qui ont bénéficié d’une attention particulière, notamment dans les aspects sécurité et réinsertion sociale des prisonniers», affirment les responsables de la délégation.

Dans ce sens, l’événement vise à «apporter l’éclairage nécessaire sur cette évolution et, surtout, de la mettre à la disposition des pays frères et amis du continent africain». Concrètement, il sera procédé au cours de l’événement à la mise en exergue de l’expérience marocaine en matière de gestion et de réinsertion des détenus.