Washington dit n’avoir vu « aucun signe concret de désescalade » à la frontière russo-ukrainienne

« Il est très possible, peut-être plus que jamais auparavant, que la Russie décide de mener une action militaire, alors que de nouvelles forces russes continuent d’arriver à la frontière ukrainienne », a dit le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price devant la presse. « Une invasion, comme nous l’avons dit, pourrait commencer à tout moment », a-t-il ajouté.