Vatican: un prélat, vivant dans la résidence du pape, positif au coronavirus

Un prélat italien vivant dans la même résidence hôtelière que le pape François, dans la Cité du Vatican, a été testé positif au nouveau coronavirus mercredi et transporté dans un hôpital, ont rapporté plusieurs médias italiens.

L’homme, qui travaille à la Secrétairie d’Etat (gouvernement du Vatican), vit depuis des années à la Maison Sainte-Marthe, une résidence hôtelière où le pape dispose d’un petit appartement, prend ses repas et donne des rendez-vous privés, ont notamment rapporté l’agence italienne Ansa, ainsi que les spécialistes du Vatican des quotidiens Il Messagero et La Stampa.

Des mesures de désinfection du bâtiment ont été décidées, selon leurs sources non officielles. Le directeur de la salle de presse du Vatican, Matteo Bruni, sollicité en soirée par l’AFP, n’était pas immédiatement joignable pour une confirmation.

Après son élection, le pape argentin avait boudé l’isolement des somptueux appartements du Palais apostolique, préférant loger plus modestement dans un 50 m2 de la résidence hôtelière Sainte-Marthe qui héberge aussi des prélats de passage à Rome.

Selon le site « Vatican Insider » de la Stampa, le pape est entouré depuis un certain temps d’un « cordon sanitaire anti-contagion », qui le suit dans tous ses déplacements. Il ne prend plus ses repas dans le salon commun de la résidence mais dans son appartement et son entourage serait muni de produits désinfectants.

Mardi, le porte-parole du Vatican Matteo Bruni avait fait état d’un total de quatre personnes testées positives au Covid-19 dans les murs du Vatican. Outre un premier cas connu (un prêtre passé par le centre médical de la Cité du Vatican), il s’agit d’un employé du service marchandises et de deux employés des Musées du Vatican.

Le prélat contaminé par le virus et vivant à la Maison Sainte-Marthe serait donc à priori le cinquième cas recensé par l’Etat du Vatican, cette fois au plus près du pape François.