Une boucherie vandalisée près de Lille: « Je ne suis pas un assassin mais un simple commerçant »

International

Une boucherie a été vandalisée dans la nuit de jeudi à vendredi à La Madeleine, dans la périphérie de Lille, a-t-on appris auprès du gérant, quelques mois après des attaques similaires sur d’autres enseignes de la métropole.

« La porte d’entrée a été complètement cassée et la vitrine également, avec inscrit en rouge le mot +assassin+ », a déclaré à l’AFP Régis George, propriétaire de la boucherie Veys, confirmant une information de France 3.

« Ma réaction, c’est l’incompréhension, je ne suis pas un assassin mais un simple commerçant », a-t-il ajouté, indiquant ne pas vouloir fermer malgré cette attaque « qui tombe en pleine période de fêtes ».

Il s’agit du dixième commerce alimentaire vandalisé ces derniers mois dans la métropole lilloise.

En septembre, six personnes avaient été interpellées dans le cadre de l’enquête. Deux militants antispécistes soupçonnés d’avoir vandalisé une poissonnerie, un restaurant et une boucherie doivent être jugés en mai 2019.