Une adolescente trisomique exclue de la photo de son équipe de pom-pom girls: « Elle était dévastée »

L’histoire de Morgyn Arnord, 14 ans, crée la polémique aux Etats-Unis. La jeune fille, porteuse de trisomie 21, a découvert qu’elle ne figurait pas sur la photo de son équipe de pom-pom girls dans l’annuaire de son école, la Shoreline Junior High School.

Les deux photos ont été publiées sur Facebook par Jordyn Poll, sa sœur, et ont rapidement accumulé des milliers de partages et de commentaires. Dans le message accompagnant la publication, celle-ci dénonce la discrimination subie par sa soeur. « La première photo que vous voyez est une jolie équipe de pom-pom girls de collège. La seconde, bien que similaire, inclut tous les membres de l’équipe. C’est la MÊME équipe de pom-pom girls, les MÊMES filles, la MÊME séance photo, les MÊMES poses, mais l’une inclut tous les membres de l’équipe et l’autre non« , écrit la jeune femme. Selon elle, l’école a choisi délibérément d’exclure l’adolescente trisomique.

« Malheureusement, la première a été publiée sur les comptes sociaux de l’école et dans l’annuaire de l’école. De plus, le nom de Morgyn n’était même pas mentionné comme faisant partie de l’équipe. Elle n’a pas été incluse. Elle a passé des heures à apprendre des danses, à se présenter aux matchs et à encourager son école et ses amis, mais elle a été laissée de côté« , déplore la jeune femme.

L’école pointée du doigts

Selon sa sœur, l’adolescente était dévastée. « Ces filles ont été si gentilles avec elle pendant l’année. Ces filles de l’équipe étaient ses amies – elles SONT ses amies… Pour elle, ne pas être incluse quand tout a été dit et fait était dévastateur« , a-t-elle expliqué à la chaîne FOX 13. Mais selon la jeune femme, ses camarades ne sont pas à blâmer. « Tout au long de l’année, elles ont fait un travail formidable en l’incluant, en l’aidant et en la faisant se sentir aimée », a-t-elle déclaré. « Ces filles n’ont été que gentilles. Ces filles n’ont fait qu’inclure tout le monde« .

Dans un communiqué, l’école assure être « profondément attristée par l’erreur qui a été commise en omettant la photo d’un élève dans l’annuaire« . « Des excuses ont été présentées à la famille et nous nous excusons sincèrement auprès de toutes les personnes touchées par cette erreur. Nous continuons à examiner ce qui s’est passé et à améliorer nos pratiques« , assurent-ils.