Un Palestinien de 15 ans tué par l’armée israélienne

Mohammed Saïd Hmayel, 15 ans, a été touché par des balles réelles près de Naplouse lors d’affrontements dans le village de Beita dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis plus de 50 ans, a précisé le Croissant-Rouge palestinien.

Le ministère de la Santé palestinien a confirmé sa mort et indiqué que six Palestiniens avaient été blessés par des balles réelles tirées par l’armée israélienne.

Sollicitée par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas commenté dans l’immédiat.

Les heurts sont survenus lors d’une manifestation contre « la construction par Israël d’une colonie près du village » de Beita, a indiqué l’agence officielle palestinienne Wafa.

La veille, trois Palestiniens ont été tués en Cisjordanie lors d’échanges de tirs avec les forces israéliennes qui menaient une opération pour arrêter des Palestiniens recherchés dans la ville de Jénine (nord).

Les heurts se sont multipliés ces dernières semaines en Cisjordanie, dans la foulée de manifestations à Jérusalem et de la guerre de 11 jours en mai entre le mouvement armé palestinien Hamas au pouvoir à Gaza, un territoire palestinien sous blocus israélien, et l’armée israélienne.

En outre, de nombreux rassemblements ont lieu en Cisjordanie les vendredis, jour de repos hebdomadaire, pour protester contre l’expansion des colonies israéliennes, jugées illégales par le droit international.

Ces manifestations sont parfois émaillées de heurts avec l’armée israélienne.

Environ 475.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie, où habitent plus de 2,8 millions de Palestiniens.