Un opposant au régime russe raconte avoir été victime d’une tentative d’assassinat en France

Lanceur d’alerte connu du régime russe Vladimir Ossetchkine a fui l’Ukraine en 2015. Sept ans plus tard, il a été poursuivi jusqu’en France où il a été mis en garde qu’un homme du FSB, le service fédéral de sécurité russe était à sa poursuite.

“J’ai été mis en garde contre un homme qui se serait rendu à Biarritz depuis la Russie et qui aurait des liens avec le FSB et des organisations criminelles”, a-t-il déclaré sur la chaîne Youtube de la journaliste Yulia Latynina.

Après deux jours passés en dehors de chez lui sur conseil d’amis, il était de retour à son domicile. “Je venais de dîner avec ma famille, quand du coin de l’œil j’ai vu un point rouge se déplacer dans ma direction par-dessus la balustrade du balcon. Nous avons alors immédiatement éteint toutes les lumières et nous nous sommes allongés sur le sol », raconte le dissident russe.

Ce dernier a alors mis sa famille et ses enfants en sécurité et a alerté les autorités françaises. Des coups de feu ont été entendus mais aucun suspect n’a été retrouvé à ce jour. Vladimir Ossetchkine a assuré ne pas pouvoir divulguer plus d’informations, un enquête étant en cours. Mais aucune confirmation de la part des autorités françaises n’a été faite.

Vladimir Ossetchkine est le fondateur du site web Gulagu.net, sur lequel a été publié l’année dernière des preuves de tortures et de viols dans les prisons russes.