Un ministre néerlandais présent lors des tirs à Kiev ce mardi: « Les auteurs doivent être tenus pour responsables »

Ce mardi, des roquettes ont été lancées dans plusieurs villes en Russie. Ainsi, deux immeubles résidentiels de Kiev ont été touchés par une « attaque » aux missiles russe. Suite à cela, Vitaly Klitschko, le maire de la capitale ukrainienne, avait annoncé que les sirènes antiaériennes avaient résonné dans toutes les régions d’Ukraine.

Lors de ces attaques dans la capitale ukrainienne, une délégation néerlandaise était présente sur les lieux. C’était notamment le cas du ministre des Affaires étrangères Wopke Hoekstra. Rapidement, lui et les autres personnes présentes ont dû se mettre à l’écart dans les abris antiaériens de la capitale. Pendant les tirs, le ministre donnait une conférence de presse au conseil de sécurité nationale.

Selon ANP, l’agence de presse néerlandaise, l’alarme s’est d’abord déclenchée. Puis, des détonations ont été entendues, ce qui a poussé le groupe à se réfugier dans un endroit plus sûr. « Les auteurs doivent être tenus pour responsables », aurait alors déclaré l’élu.

Wopke Hoekstra devait également rencontrer le président Zelensky. Mais les événements du jour pourraient repousser cette réunion. Lors de sa conférence, le Néerlandais avait annoncé vouloir offrir 15 millions d’euros en plus pour les enquêtes sur les crimes de guerre qui se sont déroulés en Ukraine.