Un membre important de l’Etat islamique arrêté à Istanbul

L’homme est considéré comme le bras droit de son ancien chef Abou Bakr al-Baghdadi. Des policiers ont capturé cet Afghan, qui répond au nom de code de « Basim », lors d’un raid dans le quartier d’Atasehir, sur la rive asiatique de la ville. Abou Bakr al-Baghdadi a été tué en 2019 lors d’un raid des forces spéciales américaines mené avec l’aide de combattants kurdes dans la province syrienne d’Idlib, au Nord-Ouest de la Syrie.

Les médias turcs ont rapporté que Basim avait aidé al-Baghdadi à se cacher à Idlib. Il était également responsable de la « branche militaire » du groupe djihadiste, a rapporté la chaîne de télévision NTV.

Il est arrivé à Istanbul avec un faux passeport et une carte d’identité, a indiqué la chaîne. Selon l’agence de presse DHA, son arrestation a eu lieu le 28 avril.

La Turquie a intensifié la lutte contre l’EI, qui a organisé des attaques meurtrières dans le pays, notamment la fusillade dans une discothèque d’Istanbul qui a fait 39 morts en 2017.